392 Shares 3348 views

Les symptômes de l'accident vasculaire cérébral, tout le monde devrait savoir!

Stroke appelé mauvaise circulation sanguine dans le cerveau. Dans la course apparence peut être divisée en ischémique et hémorragique. Afin d'aider la victime dans le temps, il est important de connaître les symptômes de l' accident vasculaire cérébral, le cerveau et être en mesure de fournir l'assistance nécessaire au cours de leurs premières manifestations.


AVC hémorragique du cerveau – est le plus souvent une conséquence de l' hypertension. A un accident vasculaire cérébral hémorragique dans le cerveau éclate un vaisseau sanguin, le sang qui pénètre dans le cerveau et la serre. navire Burst et anévrisme peut, lorsqu'il est formé lieu d'amincissement en saillie qui ne peuvent pas résister à la pression. Vient ensuite un œdème cérébral et une lésion nécrotique.

Outre les raisons ci-dessus, le saignement peut être due à la paroi du vaisseau affaibli de manière stable à l'exposition à haute pression. Les murs deviennent non étanche, poreuse, et les pores du sang passe vers l'extérieur.

A un accident vasculaire cérébral ischémique raison est la présence de la plaque d' athérome, qui ferme le vaisseau sanguin pour la circulation sanguine libre. Un mécanisme similaire fonctionne lorsque la présence de thrombus et – si la thrombose se produit. En conséquence, la section étanche ne reçoit pas de nourriture ou de l'oxygène. Cela se traduit par asphyxie et une nécrose des tissus du cerveau. Et en dépit du fait que le navire ne perd pas son intégrité, il fonctionne pour assurer la viabilité des parties du cerveau sont réduits à zéro. Les facteurs qui contribuent à un spasme des vaisseaux et leur colmatage ultérieur, de stress constant qui accablait la vie de l' homme moderne, la surcharge de travail au travail, les mauvaises habitudes (alcool, le tabagisme, la consommation de drogues), altération du métabolisme et en conséquence – la surcharge pondérale, l' indice de fluctuation sucre dans le sang, d'environnement.

Les symptômes de l'accident vasculaire cérébral cérébrale est difficile de reconnaître à la fois. Les processus qui se produisent dans le cerveau avec la vitesse de l'éclair affichés sur le comportement de la personne et sa santé. Mais parfois, quand un peuple de temps faibles n'attachent aucune importance à cela, la radiation de la maladie à des maux de tête ou de la fatigue.

Pour bien diagnostiquer la maladie, il est nécessaire de connaître les symptômes d'un accident vasculaire cérébral. Donc, la première chose qui apparaît dans la course – est entravée coordination des mouvements ou même un engourdissement dans certaines parties du corps. Dans ce cas, les gens ne peuvent souvent pas être connectés à parler de leur état – ils avaient rompu, ils peuvent confondre les mots, les réorganiser involontairement, ce qui rend incompréhensible pour les autres, émettent des sons étranges. La perception visuelle est également affectée – les victimes voient « fuir devant mes yeux, » les objets séparés. Les cas graves sont accompagnés de nausées et de vomissements. Chez les patients d'AVC hémorragique se plaignent d'un voile rouge devant les yeux. Habituellement, ces symptômes sont les plus visibles d'un côté du corps.

Si les gens remarquent ces symptômes d'un accident vasculaire cérébral, il est important d'appeler immédiatement une ambulance. Un traitement supplémentaire de la course du cerveau est effectuée après l'admission à l'hôpital. Pour ces patients fournit un vaste programme de réhabilitation depuis l'élimination de l'état critique – est seulement la moitié de l'histoire. Le reste est à faire en termes de retour à insultnika de vie normale.

En général, s'il y a une prédisposition à l'accident vasculaire cérébral (ce qui est déterminé sur la base des projections), il est important d'opérer sur la zone touchée. Par exemple, si révélé un anévrisme de l'aorte, il est préférable de ne pas attendre que éclater, et retirer immédiatement la zone touchée du navire.

Dans tous les cas, le risque d'accident vasculaire cérébral augmente l'âge moyen et vieux, vous devez donc limiter l'impact des facteurs négatifs, il est plus d'être sur l'air, de se livrer à une activité physique, une alimentation saine.