885 Shares 2250 views

Rinçant le nez avec du sel de mer

Le nez est un organe important, conservez-le dans le « Etat ouvrier est très important. Il participe dans le système olfactif et réchauffe la respiration et humidifie l'air passant à travers elle, protéger les voies respiratoires de l'inflammation. l'air humaine inhalée est nettoyé au moyen de petits, qui sont Soies à l'entrée du nez, ainsi que par le mucus, qui sécrètent des cellules spécialisées. Lorsque le corps est en bonne santé, le mucus est libéré un peu, de sorte que la personne à respirer. Quand il y a un rhume (maladie virale ou bactérienne), le nez commence à se séparer de grandes quantités de mucus, ce qui entrave la respiration. Ce mucus est nécessaire de temps en temps pour enlever, parce que il contient beaucoup de germes et de substances toxiques. À cet égard, une grande aide laver le nez de sel de mer.


Cette procédure est parfois appelée douche nasale. Et il présente certaines procédures complexes qui est retiré de la muqueuse nasale et l'hydratation de la muqueuse se produit.

Le sel de mer est bon parce qu'il est capable de tuer les bactéries nocives et inhiber leur processus de prolifération. En outre, il étend du pus nez, que dégage les sinus. Il faut dire que le lavage saline nasale est considérée comme une procédure efficace qui a permis à même de tenir les petits enfants qui ne peuvent pas goutter vasoconstricteur. Après une réaction allergique au sel n'existe pas. Cependant, pour cela, il doit être correctement dilué avec de l'eau. Je dois dire que les solutions vendues dans les pharmacies prêtes. Bien que, si vous ne pouvez pas les acheter, il ne coûte rien à cuisiner vous-même à la maison. Une chose à noter – complètement stériles solutions pharmaceutiques, ce qui est un facteur important dans le processus de lavage. Et certains fabricants dans des solutions salines de la mer sont ajoutés des herbes aromatiques et d'huiles essentielles pour accélérer le processus de guérison (en l'absence de réactions allergiques).

Comment se laver le nez avec droit de sel de mer? Il faut dire que cela devrait être appliqué uniquement de l'eau bouillie à la température ambiante. Prenez un verre d'eau et aller dormir dans une cuillère à café de sel de mer. Si le lavage est effectué pour les enfants, la dose doit être le sel 1/3 cuillère à café de volume.

Si la rhinite accompagnée d'une inflammation sévère, le sel de mer de lavage nasal est la solution recommandée, complétée par quelques gouttes d'iode. Cependant, dans ce cas, il est nécessaire d'agir avec prudence, parce que vous pouvez facilement brûler la membrane muqueuse du nez.

Avant le lavage devrait être bon pour souffler votre nez, le cas échéant, besoin de goutte à goutte gouttes vasoconstricteurs. Si vous ne le faites pas, puis rincer le nez avec du sel de mer ne produira pas des résultats positifs, comme la solution elle – même ne sera pas en mesure d'entrer dans les sinus.

Inclinaison vers le côté de la tête et légèrement vers le haut et verser la solution saline dans la narine en utilisant une seringue ou d'une seringue. Typiquement, une procédure manque solution finale de 250 ml. En général un tel rinçage à la fin avec succès la première fois, ce qui facilitera considérablement la respiration. Si cela ne se produit pas et une certaine quantité de mucus dans le nez est plus, il est recommandé de répéter la procédure.

Si une légère nez qui coule, puis se débarrasser de celui-ci contribuera à laver la méthode suivante. Il est nécessaire de verser la solution de sel dans une plaque, narine du doigt proche et la seconde narine rétracter lentement la solution. Quand on est lavé narine, exactement la même opération doit être effectuée avec le second.

Quand un mauvais rhume rinçage du nez avec du sel de mer est recommandé plusieurs fois par coup. Toutefois, si vous avez déjà commencé à développer une sinusite, la solution saline ne sera pas une panacée pour guérir, de sorte que la visite chez le médecin ne doit pas être retardée. Bien que le sel de mer efficacement un lavage nasal prophylactique.