82 Shares 6072 views

Règles de transport international

Transport des marchandises sur le territoire du pays est des coûts déjà énormes et des pertes, prenant en compte des facteurs tels que la conjoncture économique, le trafic ou l'environnement. En effet, très souvent, doivent transporter les marchandises dans un lieu tel que le mot « route » n'existe tout simplement pas en principe, et donc une forte probabilité de dommages à la machine ou le risque que les produits sont de mauvaise qualité va venir. Dans de telles situations, la société de transport perd beaucoup d'argent.


Mais il y a encore un risque plus terrible est le transport international de marchandises. Dans ce trafic est toujours un risque passe pas les coutumes d'un pays. Donc, pour devenir un brillant exemple de notre pays lorsque la frontière a retardé les livraisons de biens qui ne sont pas autorisés à franchir la frontière. Par conséquent, les grandes entreprises sont en train de perdre d'énormes sommes d'argent et commencent à chercher des moyens alternatifs d'importation des marchandises dans notre pays, mais c'est une autre histoire.

Pour importer des marchandises sur le territoire d'un autre Etat doit être un accord entre deux ou plusieurs personnes sur l'achat et la vente de marchandises, la déclaration des documents au conducteur de la main sur les biens de son nombre de titres ou marques, ainsi que la non-moteur (ce qui applique au transport de matériel de transport d'un autre État, qu'il y avait une occasion de vérifier les antécédents criminels de la technique). Juste pour ce transport est toujours attribué au droit international. Par exemple, il sera dit au sujet de l'accord entre le Belarus et la Russie simplifié la législation douanière, et donc les produits des deux pays ont tenu une frontière avec une forte probabilité d'approbation.
Il existe plusieurs façons de transporter des marchandises à travers la frontière: le transport, aérien et maritime. Et après chaque arrivée des marchandises d'une manière ou d'une autre mode de transport est présente les agents des douanes et de la police qui vérifierait sur la légalité et la légitimité de l'importation ou l'exportation de marchandises à la frontière.

Ce que vous devez savoir le conducteur au contrôle douanier?

  1. Le pilote doivent être correctement fourni tous les documents accompagnant l'envoi. Les documents doivent être clairement définis: nom du produit, le poids, le pays de la quantité d'origine, le coût des marchandises et le code de marchandises, le lieu d'arrivée des marchandises et la date d'arrivée des marchandises à l'endroit désigné et le temps de rétention en heures, jours, (si elle est un produit périssable) mois.
  2. Le conducteur du transport du porte-charge est le représentant officiel de la société, et doit donc se comporter correctement et avec modération. Non seulement certains représentants des douanes pour faire plaisir aux serments d'assermentation du conducteur et « menaçant » toutes sortes de démontage et les conséquences.
  3. Après l'enregistrement de tous les documents sur les produits et a décidé de manquer sur le territoire du conducteur est obligé de vérifier tous les timbres sur les documents, la signature et le nom complet.

En cas d'accident, endommager les joints sur le produit, les dommages à la machine pendant le transport à travers le territoire du pays, le conducteur est obligé de faire tout son possible pour préserver l'intégrité des produits du vol. Si possible, alors appeler la police et indiquant les raisons de l'impossibilité de mouvement plus pour convaincre les employés d'accompagner le lieu de stationnement temporaire.
Par décision autocratique interdit le conducteur ne délivre pas la marchandise à temps et à l'emplacement spécifié. À l'arrivée au rendez-vous dans les plus brefs délais nécessaires pour soulager le produit et obtenir un document pour les autorités douanières d'informer la compagnie maritime de l'achèvement du chemin et le déchargement des marchandises au client.