211 Shares 8068 views

Inde Activités du pays. Inde: Faits intéressants

Mystérieux et étonnant Inde … A son étendue il y avait une des plus anciennes civilisations sont originaires du bouddhisme, le jaïnisme, le sikhisme et l'hindouisme. Dans cet article, nous allons discuter de la structure de ce pays. Considérons la division nationale-territoriale de l'Inde, ainsi que de dire sur les principales attractions et festivals.


La République de l'Inde. Type de gouvernement

L' Inde a longtemps lutté pour leur indépendance, être colonie britannique. À cet égard, la question se pose souvent: « l'Inde – une monarchie ou une république? ». A remporté le XVIII siècle, le pays a obtenu son indépendance qu'en 1947. Depuis lors, le gouvernement a adopté une politique de développement démocratique et le développement actif du pays dans son ensemble.

Inde – République, un Etat fédéral, qui est défini par la constitution comme une république démocratique et laïque socialiste souverain. A la tête de l'Etat est le président. Inde – une république parlementaire avec deux chambres, ce qui représente la Rajya Sabha (chambre haute) et de la Chambre (Chambre basse) du peuple.

Les États et les territoires sont division nationale-territoriale de la République de l'Inde. Ainsi, dans l'état il y a 29 États qui ont leurs propres autorités exécutives et législatives. division nationale-territoriale de l'Inde, implique également l'existence de territoires. Total dans les pays 7 zones qui sont effectivement présentés six territoires et un territoire de la capitale de Delhi. Ils sont contrôlés par le gouvernement central de l'Inde.

Population et langue de l'Inde

La République de l' Inde, dont la population est un sixième de la population mondiale, est l' un des plus nations multiculturelles. Il y a environ 1,30 milliards de personnes, et les chercheurs prédisent que bientôt il dépassera la Chine en nombre.

Hindi est la langue nationale et la plus commune, elle est parlée par plus de 40% de la population. D'autres langues populaires sont l'anglais, le punjabi, ourdou, gundzharti, bengali, Telugu, Kannada, et ainsi de suite .. Dans les états indiens ont leurs propres langues officielles.

La plupart de la population professe l'hindouisme (près de 80%) à la deuxième place sur la prévalence se islam, la religion chrétienne, le sikhisme et le bouddhisme.

En Inde, un taux de chômage élevé. Lorsqu'un résidents milliards impair de personnes économiquement actives seulement 500 millions environ 70% sont l'agriculture et la sylviculture, et près de la moitié des personnes vivant dans les villes, l'emploi dans le secteur des services.

ancien état et de la société

Protogosudarstva formé en Inde, même dans le millénaire I avant notre ère, transformant par la suite en formations étatiques plus en confiance avec un système de gouvernement monarchique. Cependant, en même temps que la monarchie de diverses sources et souvent appelé à l'existence parallèle de la République de l'Inde.

République de l' Inde ancienne sont parfois appelés Kshatriya ou république oligarchique. Souvent, ils se sont battus avec les monarchies de la règle du pouvoir. Pouvoir en République n'a pas été souverains héréditaires et élus pouvait se déplacer, en cas d'insatisfaction à l'égard de leur travail.

Même alors, dans les républiques a été une division sociale de la société en castes, laissant une empreinte profonde sur l'histoire de l'Etat, l'Inde (dans les villages division castes encore a conservé). Le plus grand privilège dans la société étaient les représentants de l'oligarchie, qui portait le titre de « Raja ». Il a dû passer un rite sacré spécial est nécessaire pour obtenir le titre.

Fait intéressant, la plus haute caste des brahmanes à l'origine considéré – le clergé. Dans les monarchies, la coutume a persisté. Kshatriyas même – ce sont les soldats, les gardes, et dans toutes les cultures, ils ont généralement le deuxième, sinon troisième, après les dignitaires. Dans les anciennes républiques indiennes Kshatriyas lutté avec les brahmanes pour leur domination, et parfois les ont forcés à se soumettre aux brahmanes.

caste indienne

La société indienne contemporaine honneur encore les vieilles traditions. Les temps anciens qui règne dans la division sociale fonctionne aujourd'hui. Les habitants de l' Inde sont soumises à des lois arbitraires qui sont prescrits séparément pour chaque caste, maintenant ils sont appelés varna.

En Inde, il y a quatre grandes castes. Le niveau le plus élevé, comme dans les monarchies antiques, prendre les brahmanes. Auparavant, ils étaient prêtres, et enseignent maintenant dans les églises, engagé dans le développement spirituel et d'éduquer la population. ne peuvent pas se livrer à la main-d'œuvre et ils ont les aliments préparés, appartenant à un autre peuple de caste.

Kchatrias sont une étape ci-dessous. Habituellement, ils occupent des positions administratives ou s'associent aux affaires militaires. Les femmes de cette caste est interdit d'épouser un homme qui est en dessous du rang. Les hommes, cette interdiction ne sont pas applicables.

Vaishya longtemps les agriculteurs et les commerçants. Dans la société indienne moderne, elles aussi ont changé l' occupation. Maintenant Vaishya peut occuper des postes liés au financement.

Le travail le plus sale est toujours resté Sudras. En règle générale, ce sont les paysans et les esclaves. Maintenant, ils sont le segment le plus pauvre de la population vivant dans des taudis.

Une autre caste appelée « intouchables », qui comprend tous les voyous. Ils, sur le plan social, sont encore plus bas que les Sudras. Incorruptibles, déjà à l'intérieur de la caste, sont divisés en groupes séparés. Par exemple, il y a un groupe qui inclut les gays, les bisexuels, les hermaphrodites. Ces personnes entretiennent souvent des gens d'autres castes dans divers festivals.

Les seules personnes qui ne font pas partie des castes et vraiment considérés comme des parias – paria – ceux qui sont nés de personnes de différentes castes. Ils ne sont pas autorisés à apparaître dans les magasins, les transports en commun.

La République d'attractions Inde

L'endroit le plus célèbre est sans doute le Taj Mahal – mausolée en marbre, qui, selon la légende, un souverain indien construit en mémoire de son épouse bien-aimée. dôme blanc, motifs confus, murs ornés de pierres précieuses et de peintures, parc avec une colonne de galerie étonnante.

Cependant, ce n'est pas tout ce qui peut se vanter de la République de l'Inde. Parmi les attractions, les diverses structures architecturales et la beauté naturelle du pays. Par exemple, chute d'eau Dudhsagar, qui est considéré comme le plus grand en Inde. Il est situé dans les contreforts des Ghâts occidentaux et est entouré de paysages uniques.

Les villes indiennes offrent également beaucoup d'intérêt. À Delhi , il y a fortification Red Fort, construit dans un style particulier et jeté les bases de l'architecture moghole.

À Mumbai, vous pouvez vous promener à travers les pavillons de Bollywood – la zone principale de l'industrie cinématographique indienne. Rues « ville rose » de Jaipur vous pouvez marcher. Voici le palais de Maharaja et Fort d'Amber.

Dans la ville de Calcutta, en plus du célèbre temple de Kali est le plus grand zoo en Inde et le Musée indien.

traces des temps anciens

De nombreuses installations ont été construites bien avant l'avènement de la République moderne de l'Inde. premier stupa du monde est situé dans le Madhya Pradesh. Sanchi Stupa construite au IIIe siècle avant notre ère, les autres stupas ont été construites sur son image. Un stupa est un monument de l'architecture bouddhiste début, tous les détails de sa symbolique. La fondation est la terre et le peuple et l'hémisphère – les dieux.

Parmi les attractions les anciens temples rupestres dans le Maharashtra. Ils ont sculpté pendant des siècles par des moines bouddhistes, à partir du IIe siècle avant notre ère. Ellora est d'environ 30 grottes de pierre.

temple Hampi sur le site de l'ancienne ville de Vijayanagara, est mentionné dans le « Ramayana » – l'ancienne épopée indienne. Cet endroit est souvent appelé à quitter la ville. Temple et exploite actuellement. Il est situé dans les hautes collines, composé de rochers énormes. Selon la légende, les pierres ici esquissés dieu Hanuman le singe.

La vieille ville Gokarna est seulement une rue où presque toutes les maisons en bois. Les hindous croient que dans cette ville le dieu Shiva ressuscité des entrailles de la terre après avoir été expulsé, il sacré.

La plus grande communauté bouddhiste est la soi-disant Petit Tibet. Il y a trois temples bouddhistes et deux monastères. Tout voyageur est disponible, donc vous pouvez voir le service à leurs propres yeux. Le Petit Tibet est un marché tibétain et l'artisanat penny, où vous pouvez rejoindre la production de tapis.

Les temples et les tombeaux

L'une des attractions les plus intéressantes de l'Inde sont les tombeaux et des temples. Le tombeau de Humayun n'est pas décorée de pierres précieuses, contrairement au mausolée nommé ci-dessus, mais il est un prototype. Il est situé à Delhi et est un exemple de l'architecture moghole.

Le sanctuaire Itemad-ud-Daula et beauté saisissante. Il est un bâtiment quadrangulaire, qui est situé sur un petit piédestal. Chaque minaret décorez de coin à 13 mètres de haut. Sur les murs de marbre avec l'aide de pierres semi-précieuses sont disposées différentes images.

Temple Harmandir Sahib pas non plus être négligé. Il a été construite au XVIe siècle et est aujourd'hui un lieu de culte pour les sikhs. Un chemin étroit mène directement au centre d'un lac artificiel où se trouve le temple d'or. Il entoure le lac d'une douzaine de bâtiments, formant ainsi l'église assez grand complexe architectural.

Virupaksha temple en Inde du Sud date d'environ VII siècle. Il n'est pas un bâtiment, et un grand complexe de temple. La tour a un temple principal 9 niveaux et monte jusqu'à 50 mètres. À proximité, vous trouverez un sanctuaire et aire de jeux avec des colonnes. Dans ce lieu attire constamment les pèlerins et les voyageurs curieux. ici particulièrement intéressant au cours des différents festivals, comme fête de mariage Virupaksha et Pampa.

les bidonvilles

Après avoir visité le Taj Mahal est absolument impossible de prétendre qu'il avait été en Inde, il est tout seul côté de la vie de ce pays. L'autre côté est caché dans les bidonvilles des grandes villes de l'Inde. Ces zones sont conçues pour la vie des pauvres et vivaient ici pour plusieurs millions de personnes.

bidonville de Dharavi à Mumbai, était autrefois considéré comme le plus grand du monde. Il y a des hôpitaux, des écoles et des locaux d'habitation jusqu'à 10 mètres carrés. m., abrite parfois jusqu'à 20 personnes. Les habitants les plus pauvres vivent dans des tentes. Indiens ne sont pas très propreté – ordures jetées dans la rue, à côté du lieu de résidence. Certains, cependant, essayez de prendre soin de vous-même en se lavant régulièrement et même le nettoyage dans les maisons.

Vue générale des bidonvilles représente encore un métal des maisons à plusieurs étages, contreplaqué, suspendu en tissu de toile dans une tentative de créer un semblant d'abri, et les débris. Toutes les activités, de la cuisine au lavage est effectué dans un bidonville dans la rue. Les maisons sont conçues pour dormir. Les déchets est versé dans le fossé spécialement équipé avec de l'eau.

Les amateurs de repos extraordinaires sont ces zones est très pittoresque et coloré. Cependant, récemment, dans les zones de taudis activement en construction et pourrait bientôt disparaître de ce point fort de l'Inde.

Fêtes et festivals

Dans le cadre du pays multinational, où beaucoup célèbrent les fêtes religieuses, en plus d'eux, il y a des vacances importance nationale: Jour de la République, Jour de l'Indépendance et l'anniversaire de Gandhi. Le jour de la République de l'Inde (voir photo ci-dessous) a noté l'adoption du 26 Janvier 1950, de la Constitution, qui indique la libération finale de la Grande-Bretagne.

Chaque année en Inde célèbrent la fête, dédiée au Gange – Ganga Mahotsava. En Novembre, la ville de Varanasi est animée, sur les rives du peuple rivière sacrée se rassemblent pour s'y baigner. chansons folkloriques de chant et de danses locales. Le principal événement est le lancement d'une rivière de lanternes rougeoyantes. Avant cela, vous devez faire un vœu, et si la lampe brûle pendant une longue période, alors assurez-vous d'exécuter les dieux cachés.

Diwali – est un autre jour férié de la République de l'Inde. La ville à cette époque remplie de lumière, qui, selon la tradition, doit vaincre le mal chance et mauvais. Partout allumé des lumières, des guirlandes, des bougies, des chants et des fêtes bruyantes d'accompagnement.

Ce festival de printemps – Holi – a célébré le début de Mars et dure cinq jours. A cette époque, brûler une effigie Kholiki, et le deuxième jour verser sur l'autre poudre de couleur et d'épices, verser l'eau colorée, qui souhaite le bonheur.

faits intéressants

  • Toute manipulation de l'importation et l'exportation de monnaie locale est interdite par la loi.
  • Avec tout le grand nombre de personnes, l'Inde occupe le premier rang dans le monde dans le nombre d'avortements.
  • Ce pays est l'ancêtre des échecs, l'algèbre et la géométrie. Le nom « échecs » plus tôt sonnait comme « chaturanga » et traduit par les troupes de quatre rang.
  • Nombre de bureaux de poste ici plus que partout ailleurs dans le monde. Ce qui est surprenant, parce que les habitants des bidonvilles ne disposent même pas d'adresses.
  • Apparue il y a environ 3 mille ans, Ayur Veda est considéré comme le premier dans l'histoire de l'école de médecine de l'humanité.
  • Navigation est apparu en Inde il y a plus de 6000 ans.
  • En Inde, « rencontrer des vêtements », et escorté aussi. Comme il est dit sur la couche sociale à laquelle appartient une personne. style tissu important et même couleur. les femmes coiffure est également important.
  • Le pays compte environ 1 500 dialectes de langues différentes.
  • Jusque vers 1960 en Inde ont été autorisés à utiliser la marijuana.
  • Une fois que les tissus légers indiens conquis les empereurs romains. Ils ont même comparé avec le vent. Ce sont les premiers tissus de coton dans le monde.
  • Freddie Mercury avait des racines indiennes.
  • Avant de soumettre à la Grande-Bretagne et devenir sa colonie, l'Inde est l'un des pays les plus riches du monde. Voilà pourquoi les marins rêvaient de trouver ses routes maritimes.
  • Si indien secoue la tête à part, comme si vous reprochant, ne vous inquiétez pas, car il est un geste d'approbation.
  • La plupart des restaurants indiens ou cafés ont un menu, les visiteurs sont souvent les plats achetés longtemps familiers.
  • S'il n'y a pas d'endroits dans le train, les gens grimpent sur les étagères sont conçues pour les bagages.
  • De nombreux États ont pris la parole, non pas à cause de la pauvreté, la tradition juste.
  • Kumbh Mela – est une fête religieuse qui est célébrée en Inde qu'une seule fois en 12 ans.
  • Prononcer le nom de son mari en public est considéré comme pas tout à fait respectable, donc utiliser diverses formes indirectes de « voir », « voir », et ainsi de suite. D.

conclusion

Inde – une république fédérale divisée en États et territoires. Ceci est largement intéressant et pays incompréhensible. Les touristes visitent les plus riches temples et tombeaux, et dans les bidonvilles, les populations les plus pauvres vivent dans des maisons de fortune en contreplaqué. L'histoire riche apparaît dans un des temples assez bien conservés dédiés aux différentes religions. Des milliers de pèlerins viennent ici pour voir les sanctuaires anciens, les voyageurs dans l'espoir de toucher le passé. Chaque année, il y a aussi des vacances animées et vives et festivals, plein de lumières, des danses et de la musique folklorique, bien sûr, pris en charge par les légendes et les mythes.