825 Shares 2653 views

Douleur au pied

La douleur dans le pied est un symptôme caractéristique de maladies telles que les éperons de talon, les pieds plats. Il est également considéré comme un signe de complication du diabète.


Sous l'épi calcanéaire, on entend une croissance qui se situe à la plante de l'os. Cette condition n'est pas une pathologie. La douleur dans le pied avec cette maladie peut ne pas apparaître chez tous les patients. Cependant, s'ils le sont, ils sont insupportables et causent des inconvénients considérables lors de la marche. Pour éliminer ce symptôme, cette structure a une éducation spéciale – l'aponévrose plantaire, qui est une manchette tendineuse forte. Son extrémité postérieure est fixée au calcané, la partie antérieure est attachée aux orteils du pied. L'aponévrose plantaire joue le rôle d'amortisseur pour l'arc du pied. En raison de cela, une marche sans douleur est assurée.

Avec des charges incorrectes pour les pieds, observées avec des éperons au talon, des pieds plats, des anomalies acquises et congénitales, une ostéochondrose, une scoliose, une arthrose déformante du genou et une articulation de la hanche, un processus inflammatoire se développe au site de fixation de l'aponévrose. Cela conduit à l'apparition d'une douleur dans le talon. Par conséquent, cette maladie s'appelle un fasciaite planaire. Pour le traitement d'un état douloureux, des semelles orthopédiques, des apothicaires sont utilisés, des blocages médicaux spéciaux, la typicité, la thérapie par laser sont effectués. La maladie peut être complètement guérie.

La douleur dans le pied est un symptôme constant qui se produit avec les pieds plats. En vertu de ce terme, il est courant de comprendre la déformation du pied, ce qui se manifeste par une diminution de la hauteur de ses arches. Dans ce cas, la disposition des os et de la circulation sanguine dans cette structure est perturbée. Il y a des pieds plats transversaux, longitudinaux et combinés. La principale cause du développement de la maladie est la faiblesse de l'appareil ligamentaire et des muscles du pied. Pour les personnes d'un jeune âge, l'apparence de pieds plats après un effort physique excessif est caractéristique. Le résultat est une douleur dans les pieds.

Une caractéristique de la maladie est l'écart du premier doigt de l'extérieur et sa déformation. Ce signe est parfois appelé "os sur le pied". La maladie est compliquée par l'apparition de grains sur les semelles. En conséquence, un pied plat de valgus se développe . Pour corriger un tel défaut, il faut un traitement chirurgical. Il est possible d'utiliser des thérapies conservatrices, y compris une bande de pieds à l'aide de bandes spéciales.

S'il y a une douleur intense dans le pied, on utilise un blocage thérapeutique, une thérapie au magnéto-laser, un traitement avec de l'ozone. Toutes les étapes du pied plat exigent le recours à des semelles orthopédiques, à la gymnastique médicale.

Le diabète sucré peut également conduire à des maladies des pieds. Cela s'explique par la défaite commune des nerfs et des vaisseaux périphériques pendant un cours prolongé de la maladie. En conséquence, les os du pied diminuent de façon significative, certains se dissolvent. Cela conduit à des déformations, à l'apparition de grains, d'ulcères, de fractures pathologiques. Un signe caractéristique d'exacerbation du diabète est une douleur dans le pied. Il existe des formes ischémiques, neuropathiques et mixtes de pied diabétique. Pour la première espèce se caractérise par la pâleur de la peau, la claudication intermittente, le manque de pulsation des artères, la tendresse au repos et la marche, le développement de la nécrose des phalanges terminales des doigts. La forme neuropathique se manifeste par l'apparition de convulsions dans les extrémités inférieures, les déformations des pieds, l'œdème des tissus, les cals, les ulcères.

Pour prévenir le développement de ces complications, des mesures thérapeutiques et prophylactiques spéciales sont menées, notamment l'administration endolymphatique de médicaments, l'ozone par voie intraveineuse. La thérapie locale implique la thérapie au laser, les bains minéraux, la magnétothérapie.