667 Shares 9807 views

pratique BDSM: la soumission et dominante dans le sexe

Dominant le sexe – un partenaire qui est responsable. Il dirige et domine. Le concept nous vient de ce flux sexuel BDSM. Une personne qui a besoin d'un dominant les dans cette pratique sexuelle est appelée soumise.


Qu'est-ce que BDSM?

BDSM – cette sous-culture, qui fait référence au type psycho-sexuelle. Ici, il y a des jeux érotiques avec authoritativeness la subordination et de domination.

Abréviation BDSM signifie:

  • l'esclavage et la discipline;
  • domination et de soumission;
  • le sadisme et le masochisme.

Les grands principes du BDSM:

  • la sécurité;
  • raisonnable;
  • volontaire.

Cela se traduit par la SSC acronyme, qui est en argot courant:

  • sécurité;
  • sain d'esprit;
  • consensuel.

Beaucoup BDSM associés à la douleur et l'humiliation, mais ce n'est pas toujours le cas. Par exemple, les fans de la base de données (l'enveloppe et de domination) des menottes et des cordes amour contraignant, par exemple restriction totale ou partielle de partenaire dominant de la mobilité dans le sexe.

Par la catégorie BDSM comprend également le jeu de rôle, basé sur l'éducation. Par exemple: général soulève des recrues Femme, maître sévère punit étudiant, Dean veut expulser l'élève.

SM (sadomasochisme) – une pratique associée au fait d'infliger de la douleur. Les fans pratiques SM à l'aide de la cire chaude, des fouets, des objets, en battant en cours, et d'autres choses qui causent la farine voluptueuse.

Les psychologues disent que le désir d'obéir a des racines génétiques. Dans les temps anciens, la vie quotidienne a été associée à des dangers constants. Le corps des peuples primitifs utilisés pour la libération constante de l'hormone de stress – adrénaline. Les temps ont changé et ceux dont la mémoire génétique plus fort besoin de remplir par le sexe de sensations fortes.

Quelles sont les qualités requises pour avoir un sexe dominant?

Les partenaires varient dans des rôles de jeux sexuels. Dominant le sexe peut être un homme et un caisson de basse – femme. Ensuite, ils changent de rôle. Dominantes doit posséder certaines qualités.

Il peut faire confiance. Étant donné que la soumission se donne complètement dans les mains de M. alors entre la paire devrait être pleine confiance.

Confiant. Dans la dominante devrait être un fort sentiment d'estime de soi. Il connaît sa propre valeur, la confiance en soi doit être inébranlable. Si la profondeur de l'âme dominante vraiment faible et ne croit pas en vous-même, puis au fil du temps, il commencera à se faire valoir aux dépens du caisson de basses, et il est très mauvais. Dans ce cas, le partenaire dominant ne se développera pas ceux qui lui obéissent.

Sagesse. L'homme qui tente un rôle dominant, d'être prêt pour le fait qu'il devra résoudre non seulement les problèmes, mais le caisson de basses. La sagesse – est la capacité à appliquer les connaissances pour résoudre des problèmes spécifiques.

La maîtrise de soi. Nous devrions être un système nerveux forte dominante. Si vous ne voulez pas, être dans le rôle de la soumission, la désobéissance à voir avec l'hystérie l'écrasement de la vaisselle et de pleurnicher insinuante, assurez-vous que votre partenaire un solide noyau interne. Pire encore, si monsieur serait psyché instable, et il « accidentellement » vous casser quelques côtes.

Capacité de parler et d' écouter. la pratique BDSM implique des partenaires de communication constante. besoin dominante d'écouter l'esclave, au moins, ne manquez pas les mots d'arrêt. Ils sont utilisés pour seigneur arrêté dans le temps, si quelque chose a mal tourné.

la domination masculine

Beaucoup d'hommes dans les chasseurs d'âmes, ils regardent inconsciemment à la femme en tant que proie. Rappelez-vous, comment ils aiment regarder les filles en talons hauts. œufs de femmes talons membre tendu et de la jambe ressemble à un cheval, des cerfs, des chèvres. -À-dire l'animal, que vous pouvez monter et chassables.

sexe masculin dominante – c'est une option très populaire, mais la pratique comme une autre option BDSM que si les deux partenaires sont d'accord. Après avoir été soumis au sexe – est une preuve de confiance et de respect. Le partenaire accepte de la supériorité masculine, et donc il montre sa vulnérabilité. Sabmassiv complètement remis entre les mains de la dominante. L'homme-haut est incroyablement commence, je veux prendre la femme impérieusement, puis serra dans ses bras, chaud et dormir ensemble.

sexe féminin dominante

Dominance dans les relations sexuelles – il est non seulement les pratiques BDSM. domination féminine peut être exprimé dans une position plus proactive quand la dame prend les choses en main, et l'homme joue de ses règles.

Si vous êtes impressionné par ce style de comportement, puis parlez à votre partenaire. Dominance – c'est pas toujours BDSM dur avec un fouet dans une tenue en cuir. Fille dominante dans le sexe peut être habillé en sous-vêtements en dentelle, et au lieu de menottes utilisées foulards de soie.

statistiques BDSM

Selon les statistiques, plus de 40% des couples dans le monde pratiquent BDSM. De plus, ils le font régulièrement. Après tout, les jeux sexuels avec des menottes ou des gifles simplement sur le pape pendant les rapports sexuels – il appartient déjà à la pratique BDSM. Causer la pratique de la douleur physique pas plus de 3% de vapeur. Dans ce cas, 33% des hommes comme étant dominante dans le sexe est une femme, 48% des hommes aiment changer de rôle, et seulement 18% aiment être top. Les femmes ont tendance à préférer la soumission (75%). Seulement 25% veulent être maîtresse.