285 Shares 8229 views

Tableau synoptique: ce qui est et qui est

Tableau synoptique – une carte géographique, contenant les résultats d'un certain nombre de stations d'observation météorologiques, en regardant la météo, recueillies à un certain moment et connecté accepté parmi les symboles et les signes prévisionnistes. De telles cartes station météorologique est quelques fois par jour, et la systématisation et l' analyse de cette information est utilisée pour prédire le temps.


types

En fonction des spécificités de l'information recueillie pour les cartes synoptiques de surface sont, la bague et la grande hauteur.

carte synoptique de surface comprend l' observation de stations météorologiques à des intervalles de 3 h. Il est appliqué des éléments d'observation météorologique autour de l'emplacement du point central en utilisant le code international KH-synoptiques 01.

carte Ring – ce type carte synoptique sur lequel les données météorologiques sont présentés sous la forme d'un anneau à partir des valeurs de stations situées autour d' un certains centres météorologiques. Ces cartes deviennent la principale source de prévisions météorologiques à court terme pour un domaine particulier. Les données sur les observées phénomènes météorologiques, le niveau des zones de pression et frontales sont indiquées sur la carte dans des couleurs différentes.

De grande hauteur, ou des cartes aérologiques systématisent informations sur les conditions météorologiques à une certaine hauteur. Ils ont, à leur tour, sont divisés en carte absolue (pour une altitude donnée) et de la topographie relative (pour deux altitudes de surface sélectionnée).

Qu'est-ce que les éléments météorologiques?

éléments météorologiques dits caractéristiques atmosphériques, fixes et instruments météorologiques en altitude dans les stations météorologiques et des observatoires. Ces paramètres, en plus de la température ambiante, de l' eau et du sol, la pression atmosphérique et l' humidité sont également la direction et la vitesse du vent, le niveau de turbidité, l' intensité de la précipitation, le degré de rayonnement solaire, les différents phénomènes météorologiques.

Comment le besoin pour les prévisions météorologiques

Le problème de la prévision du temps est toujours l'humanité troublée. Les agriculteurs de la poursuite des grandes cultures agricoles ont cherché à produire un travail dans les conditions les plus favorables pour les cultures agricoles. Les marins et les pêcheurs veulent savoir comment contourner la plupart avec succès les zones de tempête dangereuses et ce jour, il ne vaut pas aller à la mer.

Dans l'Empire russe la construction d'un réseau de stations météorologiques a commencé en 1832. En 1849 il y avait déjà 54 du monde – le plus parmi les pays européens. Mais d'organiser et de résumer les données recueillies dans les cartes météorologiques synoptiques, ces stations ne sont pas en mesure de en raison du manque de communication entre eux télégraphie.

Les Européens, en particulier, sont très conscients de la nécessité pour le temps pendant la guerre de Crimée (1853-1856 gg.) Quand 14 Novembre, 1854, un ouragan terrible porté un coup terrible aux forces des alliés à leur Sébastopol aux abois. Élément revendiqué dans la mer plus de 400 personnes, a rendu impossible pour le transport de la nourriture à l'armée et les salaires des soldats. Le résultat a été une épidémie de scorbut et le choléra dans l'armée de l'Union.

Qui et quand il a commencé à être des cartes synoptiques?

Le gouvernement français a commandé l'astronome Urbain Le Verrier apprendre à prédire les catastrophes météorologiques possibles à l'avance. Verrier a fait un excellent travail de collecte d'informations sur le temps pendant quelques jours avant et après l'ouragan de Crimée dans 250 endroits à travers l'Europe, notant que les données sur une carte. Donc, il est apparu la première carte a montré que le synoptique cyclone pourrait prévoir environ un jour et lui préparer une flotte et de l'armée.

Au Royaume-Uni, un vif intérêt pour la prévision météorologique a prouvé en 1860 par Robert Fitzroy, un marin avec succès, qui est devenu le premier navire de guerre à vis de capitaine anglais et vise à empêcher la destruction des navires lors des tempêtes. Fitzroy et ses assistants ont reçu des données de 24 stations sur une base quotidienne, qui sont à la fois en Angleterre et à l'étranger, les résume, et recevoir une carte synoptique. Un terme inventé par Fitzroy, sur la base du mot grec « synopsis », qui se traduit par « visible à la fois. »

tableaux synoptiques russes

La technologie moderne a grandement facilité la collecte et la systématisation des observations météorologiques de partout dans le monde. carte synoptique russe d'aujourd'hui est tirée grâce à la technologie informatique. Il permet une fois le calcul de main-d'œuvre en quelques secondes.

carte synoptique de la partie européenne de la Russie et le pays est dans le domaine public sur le site officiel du Service fédéral d'hydrométéorologie et de surveillance de l' environnement. Vous pouvez voir la météo d'analyse de surface tenue Département des prévisions à court terme et les risques du Centre hydrométéorologique russe.

carte synoptique de la partie européenne de la Russie permet aux résidents de la région de voir non seulement les précipitations prévues et la température, mais aussi de se préparer à un phénomène naturel négatif, de connaître le degré de risque d'incendie dans les forêts avoisinantes et d'autres informations utiles.