724 Shares 5805 views

Quelle douleur pendant la grossesse extra-utérine, comment reconnaître?

Malheureusement, cette désagréable reçu un diagnostic de grossesse extra-utérine, face à 10-15% des femmes. Le nom parle de lui-même. Dans la description de nombreuses questions considérer: ce qu'elle est, les symptômes, les causes, comment ça fait mal grossesse extra-utérine et plus.


Grossesse extra-utérine – la fixation du ovocyte à la paroi utérine n'est pas. L'ovule fécondé peut rester dans l'ovaire, à attacher au col ou d'entrer dans la cavité abdominale. Les cas les plus courants comprennent la fixation du ovocyte sur la paroi du tube de Fallope. La grossesse est caractérisée par la localisation atypique, qui menace la santé des femmes et nécessitent une intervention chirurgicale urgente.

description

Dans une grossesse normale, l'œuf est fixé sur le fond ou le corps de l'utérus. Contrairement à la grossesse du SRAS qui n'est pas l'œuf dans l'utérus. Elle a un autre emplacement: dans les trompes, les ovaires, l'abdomen. Une telle grossesse ne peut se développer, il est la vie en danger et est une indication médicale pour son interruption. Il est à noter que la douleur d'une grossesse extra-utérine dans les premiers stades est très forte.

La pathologie femme soupçonnée ne peut pas. Après tout, il est cliniquement pas différent de la grossesse normale. Beaucoup de gens se posent la question: « Est-ce que la poitrine fait mal quand une grossesse extra-utérine? Y at-il des nausées matinales? Y at-il la somnolence? ».

Oui, bien sûr! Ici, tout de même: il y a un retard dans les règles, l'augmentation de la glande mammaire, mammaire décrit se déplace, peut provoquer des étourdissements, une faiblesse, des nausées, des vomissements, salivation. complication d'une grossesse inquiétante peut être un saignement, et la perte de conscience, la femme doit consulter immédiatement un médecin.

raisons

La cause de cette maladie est un obstacle à un ovule fécondé de l'ovaire à l'utérus. Cet obstacle est associée à une diminution perméabilité des trompes de Fallope (inflammation après l' avortement, l' endométriose, une fausse couche, l' utilisation du DIU comme agent contraceptif), des anomalies du développement, ainsi que le cancer des ovaires ou de l' utérus modifie les organes génitaux internes, les troubles hormonaux ou congénitales graves, après quoi adhérences de tissus sont formés.

En outre, au risque comprennent également les femmes de plus groupe d'âge (plus de 35 ans), car à cet âge une femme a assez ensemble « riches » des deux maladies somatiques et gynécologiques et les troubles, les changements dans l'état hormonal et souvent la disponibilité de l'avortement histoire.

Comment reconnaissez-vous?

Si une grossesse extra-utérine seins douloureux bandelettes de test montrent un résultat positif. La pathologie est difficile de soupçonner. Cependant, le niveau de hCG fluctue constamment et dévier de la normale, ce qui correspond à une certaine date.

Une telle situation intéressante, généralement accompagnée d'une douleur désagréable à sens unique dans l'abdomen. état déplaisante peut être augmentée en changeant la position du corps. La douleur au cours d'une grossesse extra-utérine peut être semblable à un crampes menstruelles.

Mais la seule méthode fiable pour établir l'insertion du futur fœtus diagnostic échographie transvaginale d'accès.

Avec un diagnostic précoce et les méthodes de traitement de la grossesse extra – utérine n'a pas d' incidence significative sur le corps. Et quand habilement choisi un traitement ultérieur, une femme peut reprendre en essayant de devenir la mère de tous les 3-6 mois après l'interruption d'une grossesse.

Arrêt du ovocyte dans la trompe de Fallope est dangereux en raison de son manque d'élasticité des tissus et ne peut pas être étiré en même temps que l'augmentation de la taille de l'embryon. rupture de tuyau se produit, le sang et les tissus fœtaux oeuf pénètre dans la cavité peritoneale, ce qui peut conduire à une péritonite. En outre, tout organe de l'écart sera accompagnée de douleur aiguë pendant la grossesse extra-utérine et des saignements abondants. Met en danger la vie de la femme et nécessite une hospitalisation immédiate dans une unité de soins intensifs sous la surveillance constante des médecins.

L'élimination de la grossesse extra-utérine est généralement menée laparotomie. A travers une petite incision dans les gains de chirurgien abdominale accès à l'ovocyte. Dans ce cas, tous les instruments sont des capteurs, et tout spécialiste de manipulation affichées sur le moniteur. En fonction du stade de la grossesse , votre médecin peut enlever seulement l' œuf fécondé, l'œuf avec un morceau de tissu endommagé ou complètement des trompes de Fallope. Donc, plus tôt une femme voir un médecin, le moins de dégâts sera fait pour sa santé. La douleur après une grossesse extra-utérine restera longtemps dans la mémoire de la femme.

Toutefois, le traitement ne se termine pas là. Vous avez besoin de suivre une thérapie réparatrices, ainsi que pour éliminer les causes possibles de la récurrence de la grossesse extra-utérine. Il est nécessaire de traiter une infection, l'inflammation, rétablir un déséquilibre hormonal.

Avec le diagnostic et la résiliation en temps opportun, ainsi que le traitement ultérieur et une bonne rééducation, la femme sera en mesure d'oublier la douleur d'une grossesse extra-utérine dans les premiers stades. Il sera en mesure de récupérer et de donner naissance à un bébé en bonne santé.

les facteurs de risque

Il y a des cas où l'ovule fécondé se fixe en dehors de l'utérus à cause d'une violation d'une performance de conduite de tuyau. Il est une complication et est appelé une grossesse extra-utérine. Malheureusement, ce fruit n'a aucune chance de survivre. Ce phénomène est très dangereux pour la santé de la femme, comme lourde de saignements et en ignorant peut coûter des vies.

Dans des conditions normales, l'ovule fécondé est abaissé dans l'utérus et attaché à sa paroi. Cependant, lorsque l'opposé de la grossesse extra-utérine est vrai, il se déplace dans une direction éloignée de celui-ci et fixé ou dans un tuyau ou dans un ovaire, ou de manière générale dans la cavité abdominale. Le manque d'un environnement propice au développement du futur bébé provoque la croissance du fœtus dans le corps, auquel il attachait. Provoquant ainsi une hémorragie interne.

Diviser une grossesse sur l'ovaire, des trompes ou péritonéale. Tout dépend de l'emplacement de la fixation de l'embryon. Bien sûr, une telle situation – une rareté extrême et se produit dans 1-2 cas sur 100.

Il y a des facteurs de risque:

  • si l'opération a été dans le domaine de la cavité abdominale;
  • échec de fond hormonal;
  • en raison de maladies des organes reproducteurs féminins;
  • tumeurs bénignes ou malignes des organes reproducteurs.

Il commence de la même manière que d'habitude, et les premières semaines de produit de façon similaire. symptômes suspects commencent à apparaître de 3 à 9 semaines. Quelle douleur au cours d'une grossesse extra-utérine? ces symptômes sont applicables.

  • Le syndrome de la douleur avec des douleurs, une douleur lancinante au cours d'une grossesse extra-utérine. Il se produit dans l'abdomen, dans la zone de fixation de l'embryon. Lors de la vidange peut être la douleur présente.
  • saignements Souvent, les vaisseaux du corps, où l'œuf fécondé, et peut être la séparation du sang utérin. ressemblent essentiellement les règles, mais pas si abondante.

degrés

Les médecins se divisent en plusieurs degrés. Tout d'abord – cela est lorsque l'embryon au cours de sa croissance mord dans la paroi du tube et le déchirer. Le second degré est divisé en deux types.

Tout d'abord – c'est quand une grossesse extra-utérine, où la douleur est généralement sévère, a rompu leur propre chef, et l'ovule est libéré dans la zone abdominale. Accompagné d'écoulement de sang et de la douleur. L'utérus est agrandie, mais pas avec la même période. Cette grossesse est généralement accompagnée d'une douleur unilatérale dans l'abdomen. Malaise peut être aggravée par des changements dans la position du corps. La douleur pendant la grossesse extra-utérine ressemblent à des contractions ou des crampes menstruelles. Il saignement ou spotting.

II – une rupture du tube de Fallope. Souvent, au moment de 7 à 10 semaines. Dans ce cas, il est important de demander de l'aide immédiatement! Il est la vie en danger.

Une femme doit suivre un cours de remise en état, qui vise à restaurer la fertilité après une grossesse a échoué. En moyenne, le cours de réhabilitation dure six mois, après quoi la femme peut faire la planification de l'enfant.

Quelle est la raison pour laquelle il y a cette grossesse?

L'ovule fécondé atteint l'utérus, ce qui entraîne au mauvais endroit, et son développement anormal. la maturation des ovocytes peut avoir lieu dans la trompe de Fallope, des ovaires ou de la cavité peritoneale. La raison en est:

  • L'avortement.
  • Hypoplasie ou un développement anormal du système reproducteur.
  • Pénurie ou excès d'hormones.
  • L'obstruction des trompes de Fallope ou la violation de leur innervation.
  • Les maladies du système endocrinien.
  • Contraception.

symptomatologie

Au début d'une grossesse extra-utérine est difficile à distinguer de la normale. Les femmes ont des symptômes identiques: augmentation de l'appétit – il pourrait avoir le jour et la nuit, les nausées matinales – nausées peuvent survenir immédiatement ou un peu plus tard, la faiblesse, la somnolence, la sensibilité des seins, l'absence de menstruations. Seulement après 3-6 semaines de début à montrer des signes qui indiquent que la femme pathologie de grossesse.

  • La douleur au cours d'une grossesse extra-utérine. Terrible état quand tous les pleurnicher et pas la force de supporter tout cela. Quelle douleur au cours d'une grossesse extra-utérine? Crampes dans la région abdominale. Habituellement, ils ont des douleurs et des crampes dans la nature. Mictions devient douloureuse, parfois mélangé avec du sang.
  • Saignement. Saignements dans les grossesses extra-utérines se produisent dans polost.Takzhe abdominale pas exclu l'apparence et le saignement utérin. La raison en est la forte baisse du taux de progestérone. Il est l'hormone progestérone chez les femmes stimule la croissance de l'utérus. Il bloque les contractions utérines, et pendant la grossesse, il arrête le cycle menstruel.
  • Un état de choc. La tension artérielle d'une femme enceinte tombe. baisse de la pression artérielle est également associée à une réduction du niveau de l'hormone de progestérone. la couleur de la peau malsaine commence des saignements abondants, et en conséquence – perte de conscience. Lève-toi et la douleur dans le bas-ventre pendant une grossesse extra-utérine.

Comment diagnostiquer?

test de grossesse positif et l'apparition d'au moins un des symptômes familiers doivent causer une femme d'aller chez le médecin. les procédures d'étude seront affectés au diagnostic.

Une échographie volonté plus efficace faite par transvaginale. Le médecin déterminera la concentration de la gonadotrophine chorionique humaine. Si le niveau d'hCG de 1500, mais les parades de diagnostic œuf fécondé est introuvable, le diagnostic est – une grossesse hors de l'utérus.

traitement

La seule façon de résoudre le problème – c'est la chirurgie. Distribué par coelioscopie. Pendant l'opération, enlevé l'œuf fécondé en dehors de l'utérus fixe. Si vous avez du mal à profiter de la chirurgie plastique. Chirurgie plastique pour restaurer l'intégrité du tube Fallope. les trompes de Fallope sont importants pour la grossesse.

grossesse extra-utérine, diagnostiquée dans les premiers stades, il est traité avec la chimiothérapie. L'absorption progressive de l'ovule porte methotrexate. Retirez le tube de Fallope dangereux. Cela augmente la probabilité de l'infertilité ou répétée grossesse extra-utérine.

Quel est le danger de la grossesse extra-utérine?

Comme mentionné ci-dessus, l'œuf fécondé pénètre dans le tube Fallope et commence à se développer là-bas. Le problème est que le tube ne convient pas à la croissance du fœtus, depuis sa paroi ne possède pas suffisamment d'élasticité et l'extensibilité, et dispose également d'un diamètre relativement petit.

Respectivement, pour atteindre un certain point (4-6-ème semaine de grossesse), villosités choriales se développent dans la paroi du tube, après quoi la rupture se produit et il y a une rupture du sang dans la cavité péritonéale (hémopéritoine avec un possible développement de péritonite). Cliniquement elle se manifeste forte « poignard » une douleur dans l'abdomen, pâleur, étourdissements, froid, moite, perte de conscience. Lorsque vous rompez le grand saignement des vaisseaux peut menacer le pronostic vital, nécessitant une assistance immédiate.

Dans certains cas, la rupture de la paroi de l'ovule, après quoi il est expulsé dans la cavité abdominale. Le tableau clinique correspond à celle du tuyau à briser, mais il peut être moins prononcé ou plus d'évoluer au fil du temps.

conclusion

Après une certaine période de temps, les symptômes de la douleur de la grossesse extra-utérine se calment, et elle pense que tout va bien, mais cela est une fausse prospérité. Après tout, le sang continue de circuler dans la cavité abdominale. Voilà pourquoi vous ne pouvez pas quitter cet état sans l'attention voulue. Une femme doit être hospitalisé d'urgence et opéré. Il convient également de noter que la probabilité de tomber enceinte naturellement après une telle pathologie est réduite, et le risque d'augmentation re-scénario.