88 Shares 7562 views

sarcomes utérins: signes, images, symptômes, diagnostic, traitement et le pronostic de la vie

L'une des maladies les plus insidieuse chez les femmes est considéré comme le sarcome utérin. Prévision de vie dans laquelle la maladie varie en fonction du stade du processus pathologique. Cependant, le plus souvent il est décevant. La survie à cinq ans dans la phase initiale est de 47% de tous les cas. Lors de la détection d' un cancer dans une quatrième étape – seulement 10%. Pour parler de la dynamique positive n'est pas nécessaire, même avec un diagnostic précoce et un traitement approprié.


Description de la maladie

sarcome utérin – une pathologie rare mais insidieuse. Néoplasme est formé à partir de cellules non différenciées ou myomètre de l'endomètre. maladie oncologique chez les femmes de tous âges, y compris les petites filles. Elle se manifeste par des saignements cycliques, des douleurs abdominales, malaise général. Kaposi est difficile à diagnostiquer dans les premiers stades de développement. Interrogé sur la récupération complète dépend du stade du processus pathologique, l'âge et l'état de santé du patient. Toutes les formes de la maladie sont caractérisés par un haut degré de malignité. , Ils sont donc difficiles à traiter.

Formes de sarcomes utérins

En fonction de la localisation des cellules malignes sécrètent les formes suivantes de la maladie:

  • Léiomyosarcome – est la tumeur la plus agressive qui peut atteindre un diamètre de 5 cm Il est formé exclusivement dans les tissus mous du myomètre ..
  • sarcome du stroma de l'endomètre se développe dans la structure de support conjonctif de l'utérus, est extrêmement rare (seulement 1% de tous les cas de lésions malignes). Identifié deux catégories de tumeurs: mauvaise qualité et indifférenciée. Dans le premier cas, la tumeur est presque sans danger pour la vie, il progresse lentement. tumeur indifférenciée est accompagnée d'une mauvaise santé, ce qui se reflète dans l'état des patients.
  • Carcinosarcome formé dans l'endomètre.

Beaucoup de gens confondent les deux maladies: le sarcome utérin et le cancer. En fait, il est une maladie complètement différente. Les tumeurs cancéreuses formées à partir des cellules épithéliales et les sarcomes affectent les tissus conjonctifs seulement.

Les causes du cancer

Utérins Sarcome fait référence à des pathologies étiologie complexe. Les scientifiques ont présenté plusieurs versions pour expliquer son origine. Beaucoup d'entre eux pensent que la maladie se développe sous l'influence d'un groupe de facteurs. Cela peut être une défaillance dans le système hormonal ou multiple corps utérin traumatisme échec chirurgie abdominale, l' avortement ou de toute autre intervention.

La maladie se produit également dans un contexte de développement du fœtus. Aucun facteur moins dangereux est la croissance anormale de tissu de l'endomètre. Développer une pathologie causant parfois la guérison incorrecte de l'espace de suppression de polype ou épissage plusieurs formations. troubles neuroendocrines – ceci est une autre raison de sarcome. Un rôle important des facteurs prédisposants est donnée aux mauvaises habitudes, l'abus de drogues. Les médecins devraient être alertés et la cessation brusque de l'ovulation.

Qui est à risque?

Gynécologues tentent de prêter attention aux femmes dans la prévention des sarcomes, parce que pour guérir complètement cette pathologie peut être extrêmement rare. En premier lieu, il montre ceux qui font partie des groupes dits à risque. Ce sont des femmes:

  • mal des ovaires polykystiques (maladie provoque un déséquilibre hormonal);
  • Cancer souffrant de lésions du sein;
  • jamais donné naissance;
  • survivants ménopause plus tard (ménopause après 50 ans à l'étranger).

Un rôle énorme à cet égard appartient à la prédisposition héréditaire. Pour la santé, avec une attention particulière est recommandé de suivre les femmes après 40 ans, ont des parents proches qui ont reçu un diagnostic de maladies néoplasiques, y compris le sarcome utérin.

Les symptômes et les signes de la maladie

Elle est souvent appelée la pathologie du sarcome silencieux parce que ses symptômes apparents au stade initial il n'y a pas de développement. Les femmes ne sont pas pressés de demander l'aide d'un médecin, voyant la détérioration due à un stress ou d'une maladie moins grave. Même dans les sarcomes des stades plus tard ne se manifestent pas les symptômes caractéristiques, en continuant à augmenter la taille ou comme léiomyomes masquerade.

Lorsque la maladie progresse, et en fonction de la localisation du processus pathologique marqué perturbation du cycle menstruel. Les femmes se plaignent de douleurs dans le bas-ventre, décharge lourd de l'odeur putride. En outre, l'appétit disparaît, la peau prend une teinte jaunâtre. Les tests sanguins peuvent être clairement vu des changements.

Les manifestations tardives sarcome de conduire à l'anémie, la faiblesse et la constante de ascite. En raison de métastases aux poumons et le foie développés pleurésie – jaunisse. La pénétration des cellules malignes dans la colonne vertébrale est accompagnée de douleur dans ses diverses sections.

Souvent, quand un examen gynécologique en vue de prévenir les médecins ont diagnostiqué « sarcome utérin ». Les signes indiquant le début du processus pathologique, peut-être manquant. Une telle coïncidence est considéré comme un succès, puisque le traitement en temps opportun parfois augmente les chances d'un résultat positif. Gynécologues rappelle régulièrement l'importance de l'examen périodique des femmes après 40 ans, surtout avant l'apparition de la ménopause.

sarcomes Milestones

La maladie est caractérisée par le développement lent.

  • À l'étape initiale du sarcome est une tumeur de petite taille. Il peut être la couche musculaire limitée ou muqueuse.
  • Dans la deuxième étape de la tumeur se développe en taille, mais en dehors du corps de l'utérus sort. En outre, il y a une infiltration partielle du corps.
  • Dans la troisième étape, la tumeur se développe dans le corps de l'utérus, mais reste dans la zone pelvienne. Parfois , il y a des métastases aux ovaires, les ganglions lymphatiques régionaux. A ce stade du sarcome utérin de la maladie commence à se manifester des symptômes caractéristiques si elles avaient disparu jusqu'à ce point.
  • La quatrième étape – une durée de désintégration de la tumeur et la formation de métastases. lésions secondaires appliquent à tout système d'organes internes, ce qui affecte les poumons et la moelle osseuse.

méthodes de diagnostic

Identification des sarcomes dans les premiers stades est souvent difficile en raison de l'absence de symptômes évidents. Lors de la première consultation chez le gynécologue tourne l'histoire et les données connexes sur l'incidence des pathologies oncologiques dans la famille immédiate. examen gynécologique révèle des changements dans la coloration du col, pour détecter des signes de tumeurs. Ensuite, un numéro est attribué et des tests de laboratoire matériel (numération globulaire, CT, IRM, échographie hystéroscopie et organes internes).

Le diagnostic différentiel du sarcome utérin élimine les maladies avec un tableau clinique similaire. Ceux – ci comprennent des tumeurs de l' ovaire, les organes génitaux bénins, polypes de l' endomètre. La confirmation d'un diagnostic définitif est impossible sans une biopsie. Au cours de cette procédure, in vitro tissu tumoral étudié.

Métastases à Kaposi

métastases néoplasme peuvent se dissiper avec le flux sanguin et se développer dans les organes adjacents. Comment est le processus de dissémination des cellules malignes? Sarcome jette ses particules dans le sang, où ils pénètrent dans les systèmes respiratoire et du squelette, les organes génitaux externes. Dans ce cas le plus souvent une incidence sur la défaite du poumon gauche. Les cellules malignes pénètrent souvent l'épididyme. Cette complication se produit habituellement dans l'endomètre sarcome utérin du diagnostic ». Métastases migrent rapidement dans tout le corps, ce qui peut conduire à une mort précoce.

options de traitement

Dans la pratique médicale utilise plusieurs méthodes de traitement du sarcome utérin. Dans la plupart des patients avec l'offre combinée une option qui comprend la chirurgie et radiochimiothérapie. L'opération est réalisée seulement dans les premières étapes du processus de la maladie. Il permet de déterminer le stade de la maladie, et procéder à l'enlèvement néoplasme. Le volume d'intervention dépend de la localisation de la tumeur et sa taille. Dans le meilleur des cas, enlever l'utérus avec des appendices, et au pire – tous les organismes connexes. Lorsque les cas graves une seule intervention chirurgicale ne suffira pas. Quant à la question de la radiothérapie, il est aujourd'hui l'une des options les plus efficaces pour lutter contre les maladies du sarcome utérin. Prévisions dans ce cas, il peut être décevant. Il est prescrit pour tuer les cellules cancéreuses disséminées.

chimiothérapie

la chimiothérapie pour les sarcomes utérins impliquent l'utilisation des anthracyclines ( « idarubicine, » « Doskorubitsin », « épirubicine »). Cette soi-disant antibiotiques antitumoraux. Maintenant, les experts étudient activement l'impact de la « ifosfamide » du médicament, son utilisation en monothérapie et en association avec d'autres médicaments. La chimiothérapie dynamique positive est observée chez 30% des patients.

L'utilisation du traitement combiné est beaucoup plus efficace, mais il a un certain nombre d'effets secondaires. dynamique positive est observée à partir de la combinaison thérapeutique, « docétaxel » et « gemcitabine ». Il est généralement réutilisé dans rechuté.

Quels autres médicaments sont utilisés dans le diagnostic de « sarcome utérin? » Le traitement hormonal ne se justifie que si un faible degré de néoplasie maligne.

perspective

Quel est le pronostic du sarcome utérin a? Photos de patients qui ont survécu à une maladie insidieuse qui inspire l'espoir. Cependant, dans la plupart des cas, le résultat de la pathologie défavorable, forte probabilité de rechute. Qu'est-ce que cette statistique?

Avec un diagnostic rapide de la tumeur et la probabilité de récurrence de l'opération est de 65%. En cas de sarcomes dans les étapes ultérieures des chances de re-développement du processus est de 90% anatomopathologique. En règle générale, la durée de survie des patients après la chirurgie est de 2 ans. Les statistiques confirment que la survie à cinq ans après le traitement du sarcome est observée que dans 40% des cas.

En fonction du stade de la maladie, ce modèle peut être comme suit:

  • la première étape – 47%;
  • la deuxième étape – 44%;
  • la troisième étape – 40%;
  • quatrième étape – 10%.

Cependant, cela est uniquement les données d'une étude dans laquelle les scientifiques ont enregistré des cas d'un résultat favorable après traitement de la maladie du sarcome utérin. Combien de patients vivent avec un tel diagnostic est difficile à dire. Pour répondre à cette question, il est nécessaire de connaître le stade de la maladie, le traitement est effectué, les cas de rechute. Caractérisé en ce qu favorable sur uniquement les sarcomes, fibromateuses étant formé de noeuds. Et dans ce cas, nécessite un diagnostic et un traitement en temps opportun.

mesures préventives

Comment prévenir le développement de cette maladie dangereuse? Tout d'abord, les experts recommandent un examen gynécologique annuel. Il est également nécessaire de suivre les prescriptions du médecin pour le traitement des maladies « femmes », en particulier celles qui sont liées à des troubles hormonaux. Un rôle particulier dans la prévention de la grossesse est question donnée. Les médecins ne recommandent pas retarder enfant de la planification. Si pour une raison quelconque vous ne voulez pas essayer sur le rôle de la mère, vous devez utiliser la contraception et pour prévenir les avortements. Sans parler de la bonne nutrition. Le régime devrait être composé principalement de fruits et légumes frais. Un certain nombre de graisses animales est préférable de limiter. Abandonnez les mauvaises habitudes, passer plus de temps à l'extérieur et faire du sport.

conclusion

L'attention des scientifiques et des médecins attire encore une maladie rare, comme le sarcome utérin. Le pronostic de vie est impossible de prédire quand cette maladie. Bien que le sarcome est une maladie rare, il est une liste de tumeurs malignes agressives. Même avec l'espoir de traitement rapides et efficaces pour la dynamique positive n'est pas nécessaire. La pathologie peut survenir chez les femmes de tous âges. Lorsque les symptômes atypiques et les maladies devraient consulter un médecin. Même de meilleurs bilans de santé chaque année. Rester en bonne santé!