606 Shares 9412 views

Cooper – est … Qui sont les tonneliers, et que font-ils?

Au XXIe siècle – l'ère de l'industrialisation mondiale et de l'automatisation de tous les processus de production. Dans ce contexte, l'artisanat traditionnel semblent être quelque chose de très ancien, archaïque. L'un des métiers oubliés est bondarstvo.


Qui sont les tonneliers? Que font-ils? Et quelles sont les significations du mot « Coopers »?

l'artisanat antique dans le monde moderne

Sous le métier, on entend la production à petite échelle, avec la main et des outils primitifs. Il est aussi souvent appelée « industrie artisanale » et les travailleurs – « artisans ».

Le premier engin a été longtemps et ont parcouru un long chemin du développement, l'évolution et la prise de nouvelles formes. Au Moyen Age, ils ont contribué à la formation des différentes couches de la société urbaine. Par le déplacement progressif des artisans à la vie sociale et économique « roadside » a conduit la révolution industrielle (XVIII – début du XIXe siècle).

Le monde moderne – est les sociétés transnationales, grandes entreprises industrielles et la production de masse. Il semblerait que l'artisanat traditionnel dans un tel monde il n'y a pas de place. Néanmoins, ils continuent à vivre et à grandir. Même dans le domaine des technologies de l'information de nos jours sont nés leurs « artisans » (rédacteurs d'experts SMM, etc.), et sont très, très en demande!

Traditionnelle (historique) devrait inclure les bâtiments suivants:

  • tissage;
  • blacksmithing;
  • la poterie;
  • bondarstvo;
  • la sculpture sur bois;
  • menuiserie et autres.

Cooper – ce sens du mot …

Alors, qui sont ces tonneliers? Quoi et comment ils produisent? Nous allons répondre à ces questions.

Bondar – un maître pour la production de barils (parfois – et certains autres produits du bois). Un métier correspondant appelé bondarstvom. Auparavant, il était très répandu. Aujourd'hui, pour répondre à un réel cooper beaucoup plus difficile. Cependant, leur métier est toujours important. Après tout, il a besoin du vin et de l'industrie du cognac en fûts de bois.

D'où vient le terme « Cooper »? Ce mot est susceptible d'avoir des racines ukrainiennes. Sur la langue ukrainienne, il est traduit par « tonneau ». Il est intéressant de noter que le mot « lien » était commun dans la ville médiévale en Scandinavie. Ainsi, dans les pays nordiques appelé libre, un homme libre.

Nom Cooper et ses analogues dans le monde

On ne peut pas oublier un autre fait curieux. Cette profession a créé un nom assez commun – Cooper. Il est très populaire en Russie, l'Ukraine, la Moldavie et la Biélorussie.

Parmi les autres peuples du monde, il y a ses pairs. Quels noms sont nés de l'activité tonnellerie dans d'autres pays, vous pouvez le voir dans le tableau suivant:

pays nom de famille
Royaume-Uni, États-Unis tonnelier
Israël Bodner
France Tonnelier
Espagne Cubero
Italie Bottai
Allemagne, Autriche Scheffler
Pologne Bednarski
Roumanie, Moldavie butnaru

bondarstvo moderne

Cooper – est pas seulement un divertissement ou une tradition. Il est un travail très difficile, ce qui nécessite des compétences considérables de maître. arsenal cooper également disponibles des outils qui doivent pouvoir l'utiliser correctement. En plus du trivial et familier à tous d'entre eux ont une hache et d'instruments exotiques: utornik, dégauchisseuse, Struga.

Les tonneaux en bois – quelque chose qui semble ingénu. Mais il semble au premier coup d'œil. Moderne Cooper doit être un charpentier et un opérateur de la machine, et un ferblantier. Il doit avoir une bonne affaire dans les espèces d'arbres: pas tous les bois convient pour le cas (pour la fabrication de fûts et kadushek chêne conviennent le mieux, la bruyère et de chaux). Compétences compétences en menuiserie sont également importantes, parce que vous devez adapter parfaitement les uns aux autres tous les bars et le fond.

Pour devenir un bon tonnelier devrait avoir trois qualités principales. Ceci est la précision ultime, la précision et une excellente coordination des mouvements. Coopers sont en demande, en particulier dans le vin et l'industrie chimique. Salue le travail de ces maîtres est environ 30-50 mille roubles.