284 Shares 3319 views

Bill Stoneham: images horribles

Le monde de l'art est très mince, émotif, expressif. Pour beaucoup, ce n'est plus un secret que l'image est capable de transmettre non seulement l'intention artistique du créateur, mais aussi son état mental, son monde intérieur au moment de la création du travail. L'une des illustrations les plus frappantes de cette déclaration est The Hands de Bill Stoneham qui le résiste.


Biographie de Bill Stoneham

Au sujet de l'auteur de l' image est connu très peu, ce qui donne le terrain pour l'imagination et dorisovyvaniya image du créateur. L'artiste américain Bill Stoneham est né en 1947. Après la naissance, sa mère, Miller, qui était la seule qui l'a connue, a laissé le garçon dans l'orphelinat, où il a passé les neuf premiers mois de sa vie. Puis il a été adopté par la famille américaine moyenne de Stoneham.

Comment était la relation de Bill avec ses parents, comment ses années d'études allaient et commençaient à devenir un artiste – un mystère, couvert d'obscurité. Et l'obscurité dans l'histoire de Stoneham et ses peintures abondent. Qui est-il, le vrai Bill Stoneham, dont les peintures sont peintes dans l'esprit du surréalisme – une personne essayant d'exprimer sa douleur ou juste un showman?

Photo scandaleuse

L'artiste vraiment célèbre est devenu après la création de l'image. Les mains le résistent, qui se traduit par «Les mains résistent à lui». La peinture a été écrite en 1972. Et la même année est représentée à l'exposition. Le tissu dans les visiteurs a causé des larmes, particulièrement sensibles même évanouies.

Le premier propriétaire de l'image était le propriétaire de l'édition Los Angeles Time. Après un certain temps après avoir acheté la toile, il est mort soudainement. La photo étrange de Bill Stoneham est passée au prochain propriétaire, l'acteur John Marley. Deux mois plus tard, il est mort. La famille de l'acteur reproche la toile pour la mort de Marley et la jette sur la décharge.

Là, dans la décharge, une famille américaine la retrouve et l'amène chez elle. Le même soir, la plus jeune fille commence à voir des cauchemars et affirme que les enfants de l'image se battent. Cela a duré un certain temps, et le père de la famille décide d'installer une caméra vidéo dans la pièce avec l'image qui réagit au mouvement. L'appareil photo s'éteint plusieurs fois, mais le mouvement n'est pas visible sur l'enregistrement. La famille expose The Hands Resist Him à la vente dans l'enchère en ligne eBay. La description du lot est accompagnée de son histoire douteuse et d'un avertissement au futur acheteur du danger potentiel.

L'histoire de la peinture de Bill Stoneham prend une gloire géniale et est couverte de légendes. Les administrateurs du site reçoivent des lettres avec des plaintes concernant une mauvaise santé et des cauchemars après le contact avec l'image. Il devient tellement raspiarennoy que le nombre de pages vues avec ce lot atteint trente mille. À la fin, l'image de Bill Stoneham fut vendue à Kim Smith. Il l'a placé dans sa galerie d'art.

Description de la peinture

L'idée de créer la toile était une photo de l'artiste lui-même, où il était scellé à l'âge de cinq ans à côté de sa sœur. Après avoir découvert cette photo dans la maison des parents, Stoneham le complète avec des détails surréalistes. La peinture est peinte dans l'esprit des années quarante. La peinture crée l'impression d'une photo jaunâtre.

L'auteur représenté ne regarde pas la vue d'un enfant, mais d'un homme de cinquante ans. La poupée qui se trouve à côté de lui nous fait penser avec des orbites vides. Elle semble en vie, mais les articulations de ses mains donnent l'artifice. Avec une brillante journée ensoleillée qui donne des ombres sur les visages des héros de l'image, l'obscurité derrière la porte contraste. Qu'y a-t-il, à l'intérieur de la maison, le spectateur ne peut que deviner. Mais nous pouvons clairement voir les paumes des enfants s'allonger et se reposer contre les portes vitrées.

L'interprétation psychologique de l'image

Sam Bill Stoneham décrit le contenu de l'image comme suit: "La poupée est un guide du monde des rêves. La porte en verre divise le monde réel du monde fantastique. Les palmiers pour enfants sont des opportunités et des vies non réalisées. " Nous ne pouvons que deviner ce que c'est – le monde des rêves et des fantasmes d'un bébé de cinq ans.

Si vous regardez l'histoire de la vie d'un artiste à travers le prisme de cette peinture, vous pouvez interpréter son contenu. Pour la personne la plus importante, fondamentale pour la vie future sont les premiers mois après la naissance. Bill Stoneham, dont les peintures étonnent avec son abstraction du monde réel, ont passé cette fois dans l'orphelinat. Quand l'enfant était censé être dans les bras de la mère, il était seul dans son lit. C'est le traumatisme le plus profond d'un bébé solitaire, que l'artiste a donné d'excellente. Ayant une famille, il se sent aliéné. Soeur pour lui comme sans mort, parce qu'il n'a pas enseigné des relations étroites dans les premiers mois de la vie. Le surréalisme est une tentative d'échapper au monde réel, le froid et l'absence d'acceptation, dans un monde de fantasmes – pas aussi le plus irisé.

Histoire de l'image: le mysticisme ou un mouvement PR réussi?

Si vous regardez l'image, sans tenir compte de son aura étrange, vous pouvez voir juste la toile qui transmet la douleur d'un petit homme. La réaction des personnes sensibles à l'intrigue de l'image s'explique simplement: il a résonné avec son traumatisme enfantin. Le deuxième propriétaire de The Hands Resist Him est mort à l'âge de 77 ans. La description du lot sur l'enchère sur Internet autorisée à vendre l'image n'est pas pour le début de 199, mais pour 1025 dollars.

Au fil des années, Bill Stoneham a créé les peintures, qui ont continué dans la dynamique du complot de l'œuvre "Les mains résistent à lui". Dans chaque toile subséquente, l'auteur a grandi, et la poupée a de plus en plus acquis les traits d'une fille animée. En analysant ces faits, l'image semble de moins en moins mystique et de plus en plus comme un mouvement de PR réussi.

Le destin de la peinture et l'auteur aujourd'hui

À ce jour, le canevas est toujours dans la galerie de Kim Smith. Apparemment, en prévision du moment où l'image scandaleuse de Bill Stoneham atteindra le maximum dans le prix. L'artiste lui-même continue à vivre en Californie et à écrire des toiles surréalistes, ainsi que des images numériques pour les publications.

Bill Stoneham, dont les peintures ont gagné en popularité grâce à The Hands Resist Him, est devenu en quelque sorte une légende et s'est doté d'une vieillesse confortable.