176 Shares 6046 views

échange de produits de bonne qualité. Comment ne pas être pris au piège acheteur


Chaque jour, nous faisons beaucoup d'achats. Nourriture, vêtements, articles ménagers, cosmétiques, produits de soins personnels, ainsi que toutes sortes d'autres choses utiles. Chaque acheteur sait que le choix des produits est entièrement sur ses épaules. Et si l'article acheté a un défaut, il est dans l'intérêt du consommateur pour détecter la faute avant qu'il « sang » sera transféré à la caisse du vendeur. Cependant, la loi dans notre pays est toujours debout, il est du côté de l'acheteur. Pour protéger les consommateurs du producteur peu scrupuleux qui est prêt à augmenter leurs profits au détriment de la réduction de la qualité du criminel, a été mis en place une loi distincte réglementant l'échange de biens de bonne qualité. La connaissance de ce document permettra à chaque citoyen armé avec le filet de sécurité nécessaire et pour éviter la fraude de la part du vendeur. Alors, quelle est l'essence de cette procédure? Regardons plus en détail.

les droits de chaque consommateur protégés par la loi est sainte. Si une personne a acheté les produits, la qualité de ce qui ne satisfait pas toutes les exigences des règles, il peut bien appliquer au point de vente et de récupérer leur argent. En outre, l' échange de produits de bonne qualité – une procédure qui est obligé de recourir à chaque vendeur, si le consommateur ne veut pas reprendre leur argent. Mais chaque règle il y a des exceptions connues. Et ils sont là, aussi, bien sûr, disponible. Par exemple, la législation russe est fait une liste stricte des marchandises que l'acheteur ne sera pas en mesure de revenir plus tard dans le magasin ou l'échange. Ceux-ci comprennent des bijoux, des sous-vêtements, la nourriture et un certain nombre d'autres produits. Dans ce cas, le produit de qualité médiocre à détecter avant même qu'il est venu de passer la transaction de vente.

Le client a le droit de retourner votre achat, non seulement si tout d'un coup trouvé un mariage ou un défaut. Lorsque la chose est tout simplement pas atteint la taille, le style, la couleur, complète, on peut aussi faire l'échange de qualité appropriée pour le même objet il. Pour ce faire, vous devriez avoir une caisse obligatoire un chèque dans le même point de vente où il a été acheté. S'il n'y a pas de confirmation de la transaction, la loi est impuissante dans cette situation. Faire une plainte au vendeur le consommateur, hélas, ne peut pas. Bien que, dans ce cas, il est possible de se référer au témoignage. Mais vous conviendrez avec moi que dans le contexte d'une telle preuve importante, comme un chèque, les mots d'un tiers ne semble pas si convaincant. Aussi, assurez-vous d'achat externe (commerce) des espèces doit être préservée, son emballage, et la chose elle-même ne doit pas être utilisé.

Cette procédure peut être réalisée dans les deux semaines à partir du moment de l'achat a été fait. Retour des produits techniquement sophistiqués produits dans les mêmes conditions. Si, au moment du même attrait pour le consommateur d'objet ne sera pas disponible, l'acheteur pourrait bien se retirer de la transaction et exiger la restitution du montant monétaire versé en totalité. Dans ce cas, le vendeur doit rembourser les sommes dues par le client dans les 3 jours. Toutefois, si l'échange de biens de bonne qualité sera disponible après un certain temps, puis par accord avec l'acheteur des modalités de cette procédure peut être prolongée. Dans ce cas, le vendeur est tenu d'informer le consommateur sur l'existence des choses à la réception immédiatement.

Afin de ne pas mordre la balle, quand, au lieu de l'achat désiré sur la main, vous serez une chose tout à fait impropres à leur utilisation immédiate, vous pouvez donner à tous les clients un bon conseil: acheter des biens que dans les points de vente, qui peut vous donner un chèque de caisse. Dans ce cas, toute la procédure de mesure ou de remboursement grandement simplifiée.