890 Shares 4186 views

L'architecture de la ville moderne comme une science et de l'art

L'architecture de la ville moderne se développe en harmonie avec le développement continu de la culture urbaine, l' industrie, la croissance des forces productives de la société. Les avancées sociales et technologiques accélèrent et stimuler développer davantage les anciennes et les nouvelles villes.


L'architecture de la ville: un peu d'information générale

la construction de la ville est conçue pour développer les infrastructures et de l'espace de vie humaine, créer de nouveaux ensembles architecturaux. Une autre, non moins important, son rôle – la préservation de l'aspect historique de la ville, en conservant son atmosphère originale. architecture ville moderne comprend l'aménagement paysager. Son objectif – la création et l'amélioration des conditions de vie des citoyens, la conservation des ressources naturelles à l'intérieur d'un territoire défini.

De nombreuses villes post-soviétiques ont été construits sur des projets standard et donc encore en grande partie semblable à l'autre. la construction soviétique monotones se trouve dans chaque pays de la CEI, que le Kazakhstan, l'Arménie et la Russie. Mais il y a une ville, avec un caractère unique dont le rêve de rencontrer des milliers de personnes dans le monde – c'est Moscou.

Moscow City architecture

Moscou – le « centre du monde », attire chaque année des milliers de flux de touristes. l'architecture de Moscou peut être appelé une sorte de chronique historique, qui a commémoré les victoires et les défaites, les joies et les peines pendant toute la durée de vie de la capitale.

Pour l'architecture métropolitaine caractérisée par un mélange de styles, des tendances et des images qui se produisent tout au long des siècles. Tous les événements sur la scène de l'histoire du pays, d'une manière ou d'une autre traduit par l'apparition de notre ville. 15ème siècle en permanence l'architecture en pierre s'imprima de la cathédrale de l'Assomption du Kremlin. Catherine le règne Grand souvenir de la naissance du classicisme – le Sénat, le Grand Théâtre, Maison Pashkov et de suivre Tsaritsyno Palace. Après la guerre de 1812, la capitale a été construit à nouveau. Musée historique, la maison Igumnova est devenu un monument de cette époque. Au 20e siècle, moderne, ses échantillons sont considérés comme l'hôtel « National », « Metropol », la gare Yaroslavsky. Le 21e siècle a donné naissance à l' architecture ultra-moderne, avec ses gratte – ciel, les façades en verre, des centres commerciaux et de bureaux de grande hauteur, qui est décorée dans son propre aux multiples facettes et complémentaires ensemble architectural de Moscou.

L'architecture moderne comme l'art

La formation de l'espace de vie extérieur des personnes à travers la construction de nouvelles et l'entretien des bâtiments anciens impliqués dans l'architecture de la ville moderne. Cet art comporte trois aspects principaux:

  • La planification urbaine – la création et à la reconstruction des bâtiments.
  • Architecture des structures en vrac – conception de bâtiments résidentiels et bâtiments publics, les installations industrielles.
  • L'architecture du paysage – disposition des places, des parcs et jardins publics.

De plus, l'environnement architectural a un fort impact émotionnel sur les résidents. Ainsi que d'autres facteurs, il contribue au développement des sentiments patriotiques.

La direction de l'architecture moderne

Dans différents pays, l'architecture de la ville moderne est appelée différemment. Nous l'appelons « moderne », en Allemagne « yugendshtil » France « Art Nouveau ». Moderne pour l'architecture, formé à la fin du 19e – début du 20e siècle. Elle se caractérise par une protestation contre l'établi, l'apparence archaïque des bâtiments. Lors de la construction de ce style d'acier, le béton, le verre pour la première fois commencé à être utilisé, puis en plastique et d'autres matériaux technologiques. Ce style se distingue non seulement par l'esthétique extérieure et des fonctionnalités intelligentes. Après la modernité suit dans les années 20 du 20ème siècle, il est apparu constructivisme, qui a intégré la « âme » du prolétariat victorieux. Sa tâche principale – au service de la nouvelle production. Quand la construction a été utilisé principalement en béton armé. Pour les projets constructivistes ont créé des usines non seulement, mais aussi les résidences, les écoles, les hôpitaux, les clubs. La fin des années 40 a marqué l'apparition de la tendance minimaliste de l'architecture, il a atteint son apogée dans les années 1960. Minimalistes CREDO – "rien de plus!". Structures ce temps laconique, ils ne sont pas des décorations ou autres fioritures. L'idée principale de designers minimalistes – recherchant les proportions idéales, la combinaison de confort et de fonctionnalité, au sens du temps. Le développement de l'architecture moderne n'a pas arrêté là. Bientôt le minimalisme est devenu obsolète et a été remplacé par un style moderne de haute technologie, depuis de nombreuses années à prendre pied dans l'architecture urbaine.

Salut-tech – l'architecture de la ville moderne

La formation de cette idée a été influencée par les nouvelles technologies qui accompagnent l' homme contemporain. Métal, du verre, des matériaux de pointe et des structures, la forme monolithique, puissance et la force, comme réalisé dans les bâtiments – ceci est un style high-tech. Il se compose de trois sous-groupes: salut-technologie industrielle, bionique et géométrique.

La zone industrielle est caractérisée par une conception de franchise particulière. Il expose toutes les communications, connexion, chevauchement, créant sur la base de leur design décoratif et fonctionnel.

salut-technologie Géométrique – une variété de formes géométriques, la combinaison et entrecroisement des configurations les plus inattendues et inhabituelles.

Pour l'imitation d'aspect caractéristique bionique de haute technologie de la nature, afin d'harmoniser l'apparence des bâtiments et des maisons avec l'aide de transitions douces et des lignes typiques de ce dans la nature.