427 Shares 2928 views

Ventilation dans le garage avec sous-sol: les principes de l'appareil et la variété

Le garage avec l'ajout sous la forme d'une cave devient une structure multifonctionnelle qui permet de stocker non seulement la voiture et les outils de réparation, mais aussi les préparations diverses pour l'hiver, les légumes et les conserves.


Mais un tel supplément doit fournir une augmentation du débit d'air, l'élimination de l'odeur de moisi et l'humidité. La ventilation adéquate du garage avec le sous-sol est une étape intégrale du travail nécessaire pour localiser facilement les gens et conserver les aliments.

Rendez-vous

L'étourdissement entraîne non seulement des dommages aux fruits et légumes, mais aussi à l'apparition d'une odeur désagréable et du développement du champignon. En outre, l'une des raisons de la corrosion sur les éléments métalliques du bâtiment, les détails et le corps de la voiture est l'humidité. C'est pourquoi les mesures visant à la réduire deviennent si importantes.

La ventilation dans le garage avec le sous-sol offre une protection contre de nombreux phénomènes négatifs. Il s'agit notamment du condensat, qui est le plus souvent formé en hiver. À ce moment, la chaleur provenant de la profondeur de la terre contribue à un léger chauffage de la cave, en raison de laquelle la température en elle devient plus élevée que dans l'autre partie de la structure. En raison de l'humidité élevée dans la pièce, la condensation se produit, à basse température, la surface est recouverte de givre.

N'oubliez pas les adjuvants toxiques toxiques présents dans l'air: les gaz d'échappement, les vapeurs d'huiles, les peintures et l'essence. Pour éviter leur accumulation à une concentration critique, il est nécessaire d'assurer l'élimination de l'air pollué à l'extérieur des locaux et l'afflux d'air frais. Les conditions existantes déterminent le type approprié de ventilation, qui peut avoir un principe naturel, forcé ou mécanique.

Flux d'air naturel

Avant de faire une ventilation efficace du sous-sol du garage, il est nécessaire de déterminer le schéma de l'appareil, il peut être fourniture d'échappement, d'alimentation et d'échappement. Cette dernière option se caractérise par un haut degré de purification de l'air, tandis que l'air d'alimentation assure son apport intensif. Mais la méthodologie combinée est la plus efficace, son arrangement est possible de deux façons.

La ventilation naturelle du garage avec le sous-sol ne nécessite pas d'équipement coûteux, il faut installer deux tuyaux pour le créer. Le mécanisme d'action est basé sur un niveau de température différent dans la pièce et à l'extérieur de la fenêtre. Mais sa simplicité a conduit à l'apparition d'une lacune importante, consistant en des interruptions de la période hivernale en raison de l'accumulation de givre dans le canal et de l'incapacité d'utilisation en été, car à cette époque, la température à l'intérieur et à l'extérieur des locaux acquiert des valeurs proches. Cette option convient à un petit garage, tout en nécessitant l'isolation des tuyaux avec des matériaux spéciaux et l'élimination systématique de la neige pendant les mois d'hiver. Il existe une partie détachable non standard pour le pipeline de sortie, ce qui simplifie considérablement la maintenance de celui-ci.

Avantages et inconvénients

La ventilation forcée dans le garage avec un sous – sol avec leurs propres mains vous permet de créer un microclimat optimal dans la pièce. Son fonctionnement est fourni par des dispositifs spéciaux pour le flux d'air forcé. Il est possible d'utiliser comme pipeline à deux ailes, et deux (comme dans la variante indiquée ci-dessus).

L'avantage principal de la ventilation naturelle est le faible prix de l'équipement. Mais pour le garage général utilisé pour un minibus ou un camion, cette option ne convient pas. La structure d'admission est beaucoup plus efficace pour éliminer les substances toxiques et éliminer l'humidité accrue, tandis que l'économie peut être sauvegardée en formant une version combinée.

Création de conduits

La manière la plus simple est de faire un canal de briques creuses et de blocs dans la maçonnerie. Pour empêcher l'entrée de rongeurs et d'oiseaux, des grilles en acier sont utilisées pour bloquer la section de passage. La méthode la plus utilisée consiste à installer des tuyaux d'échappement et d'alimentation dans les coins opposés de la pièce.

Les spécialistes recommandent de monter l'élément pour un débit d'air à une hauteur d'environ 50 cm du niveau du sol et la partie d'échappement placée sous le plafond, ce qui assurera un flux d'air plus intense. Le tuyau peut être en usine, en feuille d'aluminium, ou fabriqué à partir de matériaux improvisés, comme le bois, la brique ou l'acier de toiture.

Comment faire correctement la ventilation dans le sous-sol du garage

Le conduit d'air d'échappement est fixé à une distance d'au moins 180 cm du sol, la partie extérieure – sur le toit du garage, à une hauteur d'environ 50 cm. Une isolation supplémentaire est nécessaire lors de l'installation sur la paroi arrière.

La partie d'approvisionnement est fixée sur le côté opposé et est acheminée vers la rue, la distance au sol doit être d'environ 20 à 30 cm. Le canal doit être protégé des insectes et des oiseaux au moyen d'un treillis en acier, et il est également recouvert de petits couvercles.

Un changement d'intensité de l'échange d'air est possible avec des volets de réglage spéciaux montés sur les deux tuyaux. Ils sont particulièrement utiles pendant la saison froide pour le renouvellement de l'air en portions. Il existe également une option économique qui implique le remplacement du canal d'alimentation par un amortisseur installé sur la partie de fin de la structure de la paroi.

Accessoires supplémentaires

La ventilation forcée dans un garage avec un sous-sol nécessite l'ajout de pipelines avec des ventilateurs électriques spéciaux. Les canaux peuvent être montés de la même manière qu'avec un arrangement naturel, ou ont un passage commun. Le principal avantage de cette méthode est l'indépendance des conditions climatiques et de la période de l'année. Il a de nombreuses similitudes avec une ventilation plus simple, la différence réside dans les dispositifs formant un vortex d'air. Le flux est dirigé vers l'extérieur de la pièce, de sorte que l'air frais s'écoule dans le conduit de ventilation . Il est possible d'utiliser non seulement un ventilateur, mais aussi d'autres appareils, par exemple un diffuseur à palettes avec mécanisme rotatif, il fonctionne sur la base de l'énergie éolienne et est fixé dans la partie supérieure du canal d'alimentation.

Comment améliorer l'effet

La ventilation forcée dans le garage avec un sous-sol peut avoir deux options pour la localisation: horizontale et verticale. Une meilleure ventilation d'un grand espace est assurée avec un placement horizontal et un fonctionnement simultané de deux ventilateurs.

L'efficacité peut être améliorée en installant une ampoule électrique dans la canalisation ascendante, de sorte que la sortie d'air est activée en la chauffant. En outre, les déflecteurs, qui forment un air raréfié autour d'eux-mêmes, sont assez communs . Ils sont fixés sur le tuyau d'échappement à côté de sa sortie.

Principe de fonctionnement mécanique

Une telle ventilation dans le garage avec une cave est la plus efficace. Mais pour l'installer, il faut beaucoup de temps et d'accès aux spécialistes, tout en ayant un coût élevé. Les capteurs spéciaux sont éteints à l'heure programmée et le système est allumé sans intervention humaine.

Le mouvement de l'air n'est que forcé. Il est possible d'organiser deux modules, dont chacun réalise diverses actions. Ils sont combinés par des dispositifs automatiques qui offrent un fonctionnement autonome.

Les appareils d'alimentation sont les plus coûteux, il est causé par un ensemble complet sous la forme de filtres, d'un chauffage et de ventilateurs de deux types: axial et canal.

L'équipement, qui vous permet de ne pas penser à l'éventail efficace de la cave de garage, peut combiner deux appareils à la fois sans réduire les caractéristiques. Supplément suffisamment répandu d'appareils spéciaux – récupérateurs, transférant la chaleur de l'air d'échappement à l'alimentation. Grâce à eux, vous pouvez économiser beaucoup sur l'électricité, car dans ce cas, il n'est pas nécessaire de chauffer les locaux. Ils gardent la température à cinq degrés au-dessus de zéro, cette valeur est optimale pour le stockage à long terme de la voiture et sa conservation dans le même état.

Déflecteur

Après l'agencement de la ventilation pendant la saison froide sous les débouchés des conduites, la condensation peut s'accumuler. Cela peut être évité en utilisant des matériaux isolants thermiques pour isoler les tuyaux et fixer des parapluies spéciaux à l'intérieur. Il convient de noter que la différence de température à l'intérieur de la pièce et dans la rue devrait être d'au moins cinq degrés.

Il est recommandé de prendre un déflecteur pour le conduit d'échappement, au vent, il entraînera une pression réduite pour réduire le débit d'air. Le principe de fonctionnement de cet appareil est basé sur:

  • L'effet du vent s'écoule sur l'entrée du tuyau et la construction murale du garage;
  • Différentes densités et force de levage de l'alimentation et de l'air d'échappement.

Pour installer le déflecteur ne nécessite pas d'outils spéciaux, il est facile de le réparer à côté du mur d'extrémité en position verticale. Il est également nécessaire d'utiliser des matériaux d'isolation thermique pour éviter la condensation sur la surface intérieure.

Ce que vous devez savoir

Selon les normes étrangères, au moins 350 litres d'air frais doivent être livrés au garage toutes les heures. Les SNiP domestiques sont moins stricts: cette valeur dépasse 180 litres. Dans ce cas, l'orifice d'échappement doit être en diagonale à partir de l'air d'alimentation.

Une bonne ventilation dans le garage avec un sous-sol vous permet d'atteindre les points suivants:

  • Stockage à long terme des aliments au sous-sol;
  • L'humidité dans la pièce se situe dans des limites normales;
  • Les surfaces métalliques ne développent pas la corrosion;
  • Les parois de la fosse d'observation ne se détériorent pas de l'humidité excessive et, en conséquence, il est sûr de rester dedans;
  • L'élimination rapide des vapeurs nocives et des gaz d'échappement est assurée.

Avant de faire de la ventilation dans le garage avec un sous-sol, vous devez calculer les performances requises, en tenant compte du nombre de voitures, de la structure de la pièce et de la zone du bâtiment.