448 Shares 9783 views

Quand Staline est né, et quand – Joseph Dzhugashvili

Pendant de nombreuses décennies, la question de savoir quand Stalin est né a eu une réponse sans équivoque: «En 1879, le 21 décembre». Quant à l'endroit où est née le grand dictateur, il n'était pas censé être différent. La patrie de Staline est la ville géorgienne de Gori. Joseph Vissarionovich lui-même a précisé cette date, et en 1949, le septième anniversaire du chef de toutes les nations a été célébré solennellement. Cependant, certains faits indiquent que l'année de naissance dans les sources officielles n'est pas entièrement correcte.


Les anomalies ont déjà commencé en 1921. Même entre le 10ème et le 11ème congrès du RCP (B.), le secrétaire du parti était un homme très occupé. Il avait l'air modeste parmi les membres des gardes léninistes qui ont éclaté avec l'oratoire. Kollontai, Zinoviev, Trotsky, Shlyapnikov et d'autres, étincelants d'élocence, ont décidé, comme ils le pensaient, de questions très importantes. Quelqu'un a lutté contre «l'opposition ouvrière», d'autres l'ont soutenue avec ferveur, et le «secrétaire» gris se préparait à devenir général. Le poste, à première vue, peu enviable, a donné l'occasion de "concentrer un pouvoir immense". Et à ce moment crucial, l'un des députés, remplissant le questionnaire de Joseph Vissarionovich, a écrit la figure «44 dans la colonne» de l'âge. »Peut-être que le travailleur a oublié quand Staline est né. Il semble être un peu, une erreur, mais elle a été personnellement corrigée par le délégué du congrès à 42.

Le livre des archives de la cathédrale de Gori contient des informations sur la naissance du 6 décembre 1878 dans la famille orthodoxe d'Ekaterina Gabrielovna et Vissarion Ivanovich Dzhugashvili, baptisée le 17 du même mois par Joseph. Avec le jour où la différence est faible, selon le nouveau style, ce n'est que trois jours. Mais qu'est-il arrivé à toute l'année de la vie du bébé, qui devait devenir le souverain de l'empire soviétique?

La question de savoir quand Staline est né, dans la vingtaine, il n'était pas si effrayant de demander, même à lui-même. Les biographes officiels lui ont demandé de découvrir une contradiction entre les données dans les statistiques et les questionnaires personnels de la période postérieure à octobre. La réponse n'était pas la vague de Staline. Selon les témoins oculaires, Joseph Vissarionovich a souri et a déclaré qu'ils écriraient comme ils le souhaitaient, et après tout, il pourrait simplement se charger de se tourner vers des documents, peu importe comment: composé avec ses propres enregistrements métriques ou métriques. De plus, une copie de l'extrait du livre de l'église a été conservée dans les archives centrales du RCP (B.).

Le jeune Dzhugashvili IV est diplômé de l'École de religion Goriyskoye, ce qui se traduit par l'entrée dans les archives de cette institution ainsi que les questionnaires de tous les diplômés. Ici aussi, 1878 est indiqué, et la date est écrite par l'élève de sa propre main.

Il y a encore une confirmation de l'exactitude de cette date. Sa valeur réside dans le fait que le document n'est pas conservé en Géorgie ou à Moscou, où les historiens ont cherché les artefacts dont ils avaient besoin, mais tout à fait inattendu à Saratov. Le fait que le révérend Hermogenes, qui a servi de 1901 à 1903 dans la ville de comté de Volsk comme vicaire, était auparavant le recteur du séminaire théologique à Tiflis. Il a laissé derrière lui une archive riche, dans laquelle il y a une note explicative. Son auteur est Dzhugashvili IV. Et elle prouve que déjà en 1893, pas en 1894, il est entré au séminaire de Tiflis.

Ainsi, dans la biographie officielle, les informations sur la naissance de Staline sont déformées. Le fait que cela ait été fait avec la connaissance et, à la demande du secrétaire général, ne cause pas de doutes. Il ne reste qu'une question: pourquoi? Après tout, ce n'était pas la bonne personne à faire quelque chose pour rien.

Les pseudo-historiens des temps de la perestroïka, l'exécution de l'ordre social et la fabrication de l'image de l'ignorant et stupide Stalin qui ont tué les vrais bolchevik-léninistes pour leur propre plaisir, ne se sont pas battus longtemps. Il leur a semblé que l'un des plus grands dictateurs de l'histoire humaine se comportait comme une femme capricieuse à un âge critique et a essayé de paraître plus jeune. Une autre explication était que cet acte était une petite escroquerie ordinaire. Il est difficile d'être d'accord, Staline n'a joué que de gros enjeux.

En fait, l'origine de la date du 9 décembre 1879 est expliquée simplement. Les documents soviétiques après le coup d'Etat d'octobre ont été émis sur la base d'un passeport avec un aigle à double tête sur la couverture. Il a été falsifié par Staline, ainsi que dans de nombreuses organisations clandestines, et 1879 est né en lui. Son nom de famille était beaucoup, mais c'était ce qui reflétait, comme il lui semblait, l'essence même de l'inflexibilité de la volonté révolutionnaire. Très probablement, il l'aimait simplement, et lui, ayant cessé d'être Dzhugashvili, s'est transformé en Staline, qui lui-même, selon des personnes bien connues, l'a appelé «lui» à la troisième personne. Joseph Vissarionovich a adopté une nouvelle image dont une partie était la date de naissance.