633 Shares 5338 views

Les marqueurs tumoraux SCC: test particulier. Ce qui montre des marqueurs de tumeur?

Chambres oncologiques sont des substances produites par l'organisme au cours du développement de la tumeur. appelés « marqueurs tumoraux » sont également utilisés. La plupart de tous les marqueurs de tumeur connus sont très sensibles. Pour identifier certaines maladies, comme le cancer de l'oreille, du nez, de la gorge, de l'œsophage, du poumon et le cancer du col utérin chez les femmes qui ont effectué les tests, au cours de laquelle se dresse le carcinome spinocellulaire antigène – SCC. Dans cet article, nous examinerons plus en détail.


Qu'est-ce?

les marqueurs tumoraux sont des glycoprotéines du CCN. Ils sont synthétisés dans les cellules des corps de l'épithélium squameux. SCC-oncomarker – substance de protéine de race qui modifie la structure des cellules normales, ce qui conduit à la pénétration de la protéine à travers la membrane.

antigène du carcinome spinocellulaire appartient à la famille des inhibiteurs de protéinase sérine. La quantité d'antigène dans le sang varie en fonction du stade de la maladie et la taille de la tumeur. Si la concentration avant les marqueurs sanguins de traitement était élevé, le pronostic moins favorable que dans le cas d'une performance moindre.

Nombre de marqueurs tumoraux dans le sang est directement lié au degré de développement de la maladie, mais ces données, on peut déterminer avec le cancer du stade de précision. Un test sanguin pour les marqueurs de tumeur ne peut pas être effectuée à des fins de tests de dépistage pour le diagnostic primaire, juste pour garder une trace du processus de développement d'une maladie existante.

Quelles informations sont fournies par les marqueurs de tumeur SCC?

Le test des marqueurs de tumeur est de loin le plus efficace dans la lutte contre le cancer. Son contenu et la quantité de sang fournissent une image complète de la maladie, y compris scène. Dans ce cas, les marqueurs de tumeur peuvent déterminer le processus de régénération des cellules saines dans le cancer à un stade très précoce de la maladie.

Dans certains cas, l'analyse?

Pour la déclaration du diagnostic « cancer » les médecins prescrivent marqueur tumoral d'analyse SCC conjointement avec d' autres méthodes de détermination des anomalies graves dans le corps. En règle générale, l'enquête prend beaucoup de temps. Les marqueurs tumoraux experts SCC utilisent pour identifier la maladie, de suivre sa progression, et le contrôle de son développement.

Le test à l'aide du marqueur tumoral est avantageusement réalisée à l'égard des personnes qui sont à risque de développement de tumeurs malignes. Il vous permet de diagnostiquer avec précision. Pendant le traitement, l'antigène se produit fréquemment augmentation dans le sang qui est causée par l'effondrement d'une tumeur maligne, un résultat dont la chute du sang du corps atypique. réanalyse au bout de 4 semaines est recommandé pour la véracité des données. Au cours de certaines maladies inflammatoires et peuvent augmenter les concentrations sanguines de l'antigène, telles que la tuberculose, la bronchite, les infections respiratoires aiguës, certaines maladies de la peau.

Pourquoi le test est?

SCC-test pour les marqueurs tumoraux est effectuée par:

  • Pour éliminer la propagation des métastases dans d'autres organes avec la progression de la maladie.
  • L'évaluation de l'efficacité du traitement.
  • Le contrôle de la maladie après le traitement afin d'éviter une rechute.

Préparation pour les tests de laboratoire

Pour que les résultats soient les plus fiables, le spécialiste doit prendre en compte tous les facteurs connexes et éliminer les maladies inflammatoires possibles.

Conditions particulières pour la livraison de l'analyse ne sont pas nécessaires. Du sang sur la reddition de marqueur tumoral SCC le matin, à jeun, la veille de l'analyse du patient est recommandé de renoncer gras, les aliments frits et épicés. Le jour de l'analyse ne doit pas fumer pendant une demi-heure avant le prélèvement sanguin, ainsi que d'utiliser le thé et le café. Pour mener à bien une infirmière de recherche en laboratoire prend le sang du patient d'une veine dans un volume de 5 ml.

Décodage des résultats

Très souvent, dans les premiers stades du développement de tumeurs malignes ne se faire connaître. Par conséquent, l'analyse du sang temps passé à la présence d'antigènes dans le sang augmente la probabilité d'une issue favorable.

Chez une personne en bonne santé la quantité d'antigène dans le sang ne dépasse pas le taux de 2,5 ng / ml. Toutefois, dans le cas des maladies inflammatoires récemment transférées, ce chiffre peut être plus élevé. Ensuite, nous devons à nouveau mener une étude de sang en trois semaines.

Nombre de marqueurs tumoraux définis dans le sang aide certains patients qui sont censés subir une radiothérapie, ou RAM, ainsi que d'ajuster le traitement en l'absence de résultats positifs ou une détérioration du patient.

marqueur tumoral SCC (transcription présenté dans l'article) vous permet de diagnostiquer chez les hommes cancer de l' œsophage, du nez, des oreilles et des poumons. Dans le cancer de la quantité de sang pulmonaire oesophage et de l'antigène est détectée dans la zone de 1,5 ng / ml. Dans le cas de l'étude des femmes atteintes d'un cancer du col utérin, et la détection des niveaux élevés de l'antigène peut dire avec certitude sur la récurrence de la maladie.

marqueur de tumeur du col utérin. SCC carcinome spinocellulaire

À ce jour, le cancer du col utérin affecte non seulement les femmes âgés de 40 ans, la maladie a commencé à développer chez les jeunes filles jusqu'à trente ans. Le cancer du col – une maladie très insidieuse, si un traitement précoce permet à une femme de conserver les organes génitaux.

Pour un diagnostic correct du médecin traitant la maladie doit prendre en compte tous les facteurs connexes, y compris le temps de prélèvement de sang et de stockage correct. Test de marqueurs tumoraux a une sensibilité très élevée si important et la pureté du matériau d'admission. Une petite quantité de salive ou la sueur peut entraîner une contamination du matériel biologique, et à son tour, à une analyse peu fiable.

Pour la déclaration du diagnostic de la femme « du cancer du col » mener les recherches nécessaires pour les marqueurs de tumeur. Lorsque l'analyse de composants sanguins de 2,5 ng / ml pour le marqueur de tumeur SCC – norme. Le cancer du col est à un stade précoce dans le cas de la détection de la concentration supérieure à 2,5 ng / ml. Pour tester la précision des données est répétée au bout de 20 jours. excès admissible assez courant de marqueur tumoral SCC dans le sang d'un patient associé à une histoire de transmettre la maladie.

L'importance d'un diagnostic précoce des formations cervicales malignes

La recherche de la présence de marqueurs tumoraux grue est important pour les raisons suivantes:

  • Cancers du système reproducteur des femmes réduit la fertilité.
  • Cette étude donne l'occasion d'identifier les femmes qui sont à risque, et de surveiller l'efficacité du traitement.

Dans le troisième stade de la maladie la quantité d'antigène est supérieur au taux de trois fois. Comme les tests supplémentaires, le médecin prescrit un scanner, et le sang et l'analyse d'urine.

Lorsque la pathologie somatique comme il est probable que les marqueurs tumoraux sont détectés carcinome épidermoïde SCC. Dans de tels cas , il est nécessaire d'étudier la dynamique, et ce , en plus de l'analyse standard pour les marqueurs de tumeur est effectué un examen histologique des tissus atteints du corps du patient.

Le nombre de changements de marqueurs tumoraux dans le cas de métastases. Leur nombre affecte la taille de la tumeur, son emplacement et l'étendue des dommages tissulaires les cellules cancéreuses.

Type de marqueurs tumoraux

Chaque type de tumeur libère ses marqueurs uniques qui sont utilisés pour déterminer si un type particulier de cancer:

  • l'antigène carcinoembryonnaire (niveau admissible – 3 ng / ml) – est défini pour diagnostiquer un carcinome colorectal en combinaison avec le SCC dans le carcinome du col utérin.
  • Alpha-foetoprotéine (niveau admissible – en dessous de 15 ng / ml) – un antigène hautement sensible qui est utilisée pour le diagnostic précoce du carcinome hépatocellulaire.
  • antigène de cancer gastrique (niveau admissible. – Moins de 4 U / ml) a été utilisé pour surveiller l'efficacité du traitement d'un carcinome gastrique.
  • glycoprotéine mucine-like (niveau admissible. – moins de 28 unités / ml) – souvent, ce marqueur est utilisé pour suivre les résultats après traitement d'une tumeur maligne du sein.
  • CA 19-9 (niveau admissible – moins de 37 unités / ml.) – un marqueur pour la détermination de carcinome pancréatique.
  • marqueur de tumeur SCC (norme ne dépasse pas 2,5 ng / ml) a été utilisé pour surveiller les résultats d'un carcinome du col thérapie Rajka, nasale, de l'oreille, le poumon.
  • CA 125 (niveau admissible -. Moins de 35 U / ml) a été utilisé pour surveiller l'évolution de la maladie et le traitement du carcinome des testicules.
  • NSE (niveau admissible – moins de 12 ng / ml) est utilisé pour diagnostiquer et surveiller l'efficacité des thérapies petit carcinome du poumon à petites cellules.
  • HCG (le niveau admissible pour les hommes – 0-5 UI / mL) à des résultats élevés chez les hommes et les femmes non enceintes indique la présence d'une tumeur maligne.
  • Un fragment de cytokératine-19 (niveau admissible – moins de 3,2 ng / ml) utilisée efficacement dans le carcinome à petites cellules du poumon et le carcinome épidermoïde du poumon.
  • l'antigène spécifique de la prostate (niveau admissible – moins de 4,0 ng / ml) utilisée efficacement pour le diagnostic du carcinome de la prostate.

L'importance de diagnostiquer la maladie à un stade précoce

Afin d'éviter des conséquences tragiques et de mieux se protéger contre le développement du cancer malin, il est important de le temps de consulter un médecin en cas de maux physiques, surtout si dans la famille, il y avait des cas de cancer.

Diagnostiquer la maladie à un stade précoce et le début du traitement en temps opportun permettra de préserver la qualité de vie, afin d'éviter le développement de complications et la propagation des métastases. Il est donc l'analyse la plus informative du sang pour les marqueurs de tumeur SCC, qui définit efficacement une conversion cellulaire aux premiers stades du cancer.