117 Shares 1028 views

Lili Brik. Biographie muse Vladimira Mayakovskogo

Est-il facile d'être la muse d'un grand homme? Probablement pas, cependant, car il aura une durée de vie (et après la mort, aussi) de rester dans son ombre. Et même ses propres mérites et vertus seront impuissantes au nom du génie. Cet héritage a gagné et l'héroïne de cet article – Lili Brik. Biographie elle comme une personne physique est intéressante et familière pas tous. Mais tout le monde sait que cette femme était l'amour et muse Vladimira Mayakovskogo. Et même son propre chemin dans la vie est considérée seulement dans le biographes intrication de la vie et l' œuvre du poète. Lili Brik. Fidèle à Maïakovski


Lily Urievna (Gurievna, Y.) Kagan est né à Moscou le 11 Novembre 1891 à une famille juive intellectuelle: père – avocat, mère – un musicien. Les amoureux de la femme de la poésie romantique allemande nommée respectivement leurs filles: Lily – en l'honneur de la femme qu'il aimait Goethe, Elsa – en l'honneur de l'héroïne de Goethe.

Les filles à un âge précoce pour étudier la musique, les langues étrangères. les parents à l'esprit ouvert pour laisser leurs filles être autonomes, bien plus tard, son père et sa mère avaient pas le temps de regretter sa clémence. adolescent Lily a appris à conquérir le cœur des hommes, et dans son réseau, selon les mémoires des contemporains, est venu à travers les hommes très matures et célèbres, parmi lesquels se trouvait même Feodor Chaliapin.

Après avoir terminé leurs études secondaires, elle a étudié au cours de mathématiques, puis sur l'architecture. Plus tard, il a été formé à Munich sur la compétence de la modélisation. En 1911, Lily retourna dans la capitale, où elle a rencontré son futur mari – Osip Brik, qui, cependant, connaissait bien avant. Il faut dire que les parents de Ossip étaient catégoriquement contre ce roman et le mariage – ils ne conviennent pas à la philosophie de la mariée. Cependant, le fils est allé contre leur gré, et en 1912, Ossip et Lili marié. Deux ans plus tard, le couple a déménagé à Saint-Pétersbourg, et leur maison va bientôt devenir un lieu de rencontre privilégié pour les créateurs: poètes, musiciens et artistes. La rumeur disait que zahazhivali pour eux et plus les gens sérieux: les avocats, les politiciens et même le KGB.

Familiarité avec Maïakovski

Avec un poète d'abord rencontré la sœur cadette Lily – Elsa, ils ont même eu une liaison. Mais un jour, Elsa a fait une erreur fatale, ayant décidé d'introduire son ami à sa sœur. Elle est venue avec lui au salon, où régnait Lili Brik. Biographie tous les participants de l'action de ce moment-là a fait un virage serré. Vladimir Mayakovsky lire son nouveau poème « Un nuage en pantalon » et immédiatement dédié à Leela. Elle ne pouvait pas empêcher d'être influencé par cette immense nature passionnée. Dans ses mémoires, Lily a écrit que son amour est littéralement « agressée ». Alors Résistez à la il n'y avait aucun moyen. Osip Brik, un avocat humble, est tombé dans des poèmes d'amour du poète, et depuis lors, a fait de son mieux pour publier et promouvoir. Mais Elsa a été oubliée. Cependant, elle a rapidement trouvé du réconfort: elle a épousé un militaire français Tirol, puis le célèbre écrivain Aragona Lui. Et là, et elle est devenue un écrivain. Pour Vladimir Mayakovsky ce jour-là est devenu fatal – sur le sens de sa vie était maintenant Lili Brik. Biographie est devenu plus tard commun non seulement pour les deux d'entre eux, mais aussi pour Osip Brik.

étrange famille

Il était vraiment inhabituel. Le mari de Lily ne regrettait pas le temps et l'argent pour publier un poème de Vladimir, qui avait auparavant pas imprimer, aucun éditeur. L'amour pour Lily bouillonnait à Maïakovski, découvrir toutes les nouvelles œuvres: « La Flûte Backbone », « A tous, » Lilichka « » homme ". Et chaque ligne il écrit son a été consacrée à. Ce qui est surprenant, Ossip cela ne dérange pas. Maïakovski bientôt déplacé à vivre avec lui. A Moscou, nous avons marché se moquant des rumeurs au sujet de la « petite famille dépravée. » Biographie Lily Brik, écrite par elle-même, contient la déclaration explicite que le roman a commencé avec Maïakovski, Ossip quand ils n'avaient plus une relation intime. Dans d'autres sources ont des déclarations opposées qu'ils se livraient parfois avec amour Ossip, enfermé dans la cuisine, et grattant Volodia à la porte et pleuraient. La vérité d'une chose: ce fut une relation très douloureuse peut coûter la vie du poète.

Lili Brik: une biographie dans les œuvres

Maintenant, au sujet de la tragédie d'être dans l'ombre d'un génie. Au cours de leur relation, comme indiqué plus haut, beaucoup surplombé, y compris la biographie créatrice de l'héroïne elle-même. Mais elle a été l'un des plus remarquables et les plus belles femmes du XXe siècle. Écrivain, traducteur, sculpteur, une actrice, un journaliste – elle avait beaucoup de talent. Maïakovski, ils ont travaillé dur et fructueusement dans le « Windows ROST », a travaillé sur le film à partir d'un scénario de Vladimir, ont beaucoup joué ensemble. Tourmenté par les relations mal avec l'amant, le poète attaché passades avec d'autres femmes, mais encore une fois retourné à son L.YU.B.

tous les trois ont commencé à sympathiser avec les bolcheviks, Ossip même rejoint le PCUS (b), a travaillé pendant un certain temps dans le KGB dans les premières années du pouvoir soviétique,. Non sans l'aide de deux Brik, Maïakovski a commencé à publier dans les journaux nationaux. En 1922, Lily a subi un autre roman torride avec le banquier soviétique Krasnoshchekov et la jalousie a tué le poète. Puis tout se remettre en place, et le trio étrange à nouveau réunis: a vécu ensemble, ont voyagé ensemble à travers le pays et à l'étranger. Il est surprenant que, à un moment difficile, ils ont eu aucun problème avec les voyages à l'étranger. On a supposé que ce privilège leur a été donné pour leur coopération avec les autorités Lily bien connues. Cela explique aussi le fait que son mari (il y avait quatre Lily) pourrait être arrêté et même tiré, mais il n'a jamais touché. Ces rumeurs n'ont pas commenté, cependant, et ne l'a pas nié.

En 1926, le poète a reçu un nouvel appartement, et il a déménagé là-bas, bien sûr, un couple, Brick. Ce furent des années de très fructueuse pour Lily créative. Il aide à publier le journal de l'association créatrice « DGC », impliqué dans le tournage du film « Le Juif et la Terre », a écrit des scénarios pour d'autres films, se traduit par des travaux théoriques de la littérature allemande, elle est engagée dans des œuvres sculpturales et, bien sûr, des questions de publication Maïakovski. En 1930, le couple est allé en Europe, où ils ont pris avec les nouvelles de la mort du poète. Dans la note de suicide Maïakovski appelé Lily unique héritier de ses œuvres, déclarant ainsi sa veuve non officielle et mis en charge du sort de leur patrimoine créatif. Et Lily Y. presque toute sa vie consacrée à cet objectif principal.

Ces dernières années

Biographie Lili Brik était plein de rencontres avec des gens extraordinaires, et les nouveaux développements de la première aux derniers jours. Elle a réussi à publier au cours de sa vie ses livres, le plus célèbre – une collection de souvenirs autobiographiques « contes Partisan » et la correspondance personnelle avec Vladimir Mayakovsky. Était-elle fataliste? A peine. Mais un jour, elle a dit à des parents qui avaient un rêve dans lequel Volodia grondé pour le suicide. Et il le mit dans la main d'un pistolet et a dit: « Tu vas encore faire la même chose. »

En collaboration avec le dernier mari – Vasily Katanyanom – elle a vécu à sa datcha dans Peredelkino. Le vieil écrivain est tombé et a cassé la hanche – difficile pour les personnes âgées traumatisme ne peut pas être guéri. Et une nuit le 86 ans Lily Y. a pris une surdose de somnifères …

Elle lègue de ne pas l'enterrer, et incinéré et disperser les cendres sur le terrain. Elle sera remplie, mais dans sa mémoire un monument – un gros rocher rond gravé avec les initiales – « L.YU.B. ». Quant à l'anneau, un don de Maïakovski.