853 Shares 1333 views

Dans quelles circonstances est formé arriérés des taxes et la façon de traiter avec elle.

Ainsi, nous considérons les conditions dans lesquelles une personne physique peut être une dette fiscale. Il n'y a pas de secret pour personne que les revenus perçus à la fois et pour les facilités disponibles dans la propriété, vous devez payer une certaine somme à l'Etat. Les objets comprennent les terrains, les véhicules et l'immobilier. Ces paiements obligatoires gratuits sont appelés impôts. Les gens qui ne sont pas accablés par des certificats d'inscription sur le nom des entreprises individuelles, en règle générale, ne paient que l'impôt sur le revenu des particuliers, des terres et des impôts transport, taxes sur la propriété.


Impôt sur le revenu est calculé et payé par l'employeur au lieu de résidence du travailleur. Pour une personne aura besoin de calculer indépendamment le montant du paiement à payer, et de fournir les rapports nécessaires à l'inspection dans le cas des revenus provenant de la vente de biens lui appartenant. Meubles et immeubles. Dans cette situation, les dettes fiscales peuvent être formées dans deux cas – en cas de mandat non prévu par la loi pour la déclaration d'impôt, ce qui entraînerait l'imposition d'une amende, ou soumis à des revenus non imposables ont dépassé le niveau de non-paiement du principal et le calcul du montant de la taxe.

Tous les impôts fonciers sont calculés indépendamment de l'inspection fiscale. A propos des objets soumis à l' impôt, et l' évaluation fiscale, inspection informe les contribuables en leur envoyant un avis d'imposition. les modalités de paiement sont précisées dans le même document. Et si, avant la date indiquée dans l'avis, le paiement effectif ne reçoit pas, il y a une responsabilité fiscale.

Il faut se rappeler que, comme dans la situation à l'impôt sur le revenu et à la propriété, le fait de ne pas recevoir un avis de l'administration fiscale ne sont pas exonérés de toute responsabilité fiscale. Dans la pratique, il y a des occasions où l'inspection mails envoyés ne reçoit pas pour une raison quelconque au destinataire. Il peut donc être formé comme, par exemple, la dette de la taxe sur le transport et le revenu. Cependant, pour passer une déclaration ou de payer la taxe est toujours nécessaire. Si une personne dans un gain de la vente d'une propriété de l'objet, ou dans sa propriété est des biens meubles ou immeubles, et toute notification de l'administration fiscale n'a pas agi, il est nécessaire d'appliquer directement à l'inspection. Aujourd'hui, vous pouvez le faire sans quitter la maison. A cet effet, il suffit de remplir le formulaire sur le site officiel des autorités fiscales.

Il y a encore cette nuance par rapport à la notification du paiement des taxes foncières. Si un tel document n'a pas vraiment été reçu dans les délais postaux et de paiement ont déjà passé, respectivement, la dette des impôts, qui sont calculées conformément aux pénalités de la législation en vigueur. augmentant ainsi la dette existante. Compte tenu du fait que l'envoi de ces notifications est de la responsabilité de l'inspection, il est possible de faire appel à la même chose avec une déclaration écrite que la notification a été reçu le paiement. Sur la base d'une telle déclaration est nécessaire pour calculer le montant de l'impôt exigible des impôts déjà les nouvelles conditions de paiement. Ainsi, la peine sera absent, cependant, la taxe est payée, il est encore nécessaire.

Selon la législation, les méthodes de perception fiscale sont différentes. Toutefois, en ce qui concerne les personnes qui ne sont pas affectés par la loi le statut d'entrepreneur individuel, l'administration fiscale ne peut utiliser que l'un d'eux – un certain 48 articles. Récupération pour que cet article, le contribuable obtient assez cher. Cela est dû à la durée de la procédure de collecte. Tout d'abord, le montant des amendes calculé avant la date du paiement effectif peut être impressionnant. En outre, se référant à l'ordre même de la collecte, nous trouvons le processus suivant.

Dans le cas de la formation de la dette, la taxe d' autorité, l'adresse du contribuable dans les trois mois de la demande de paiement est envoyé. En cas d'échec de ce document, l'inspection rédigé une pétition à la Cour, sur la base duquel le juge détermine sa décision de recouvrer le montant de la dette disponible à l'individu. Dans l'élaboration d'une telle décision oblige le débiteur à payer les frais de l'Etat de 100 roubles. Ensuite, cette détermination est envoyée aux huissiers de justice, dont les membres de la récupération directe. Pour son travail huissiers de justice de charge du débiteur 7% de sa dette, mais pas moins de 500 roubles.

Ainsi, le meilleur contrôle encore indépendamment toutes ses obligations et dettes envers l'État, afin d'éviter les conséquences désagréables.