298 Shares 4593 views

« Avada Kedavra » – un sort impardonnable

Si vous lisez une série de livres ou regarder des films sur Harry Potter, vous avez probablement entendu parler d'un tel sort comme « Avada Kedavra. » Mais savez-vous quel genre de sort et comment il se distingue des autres? Qu'est-ce qu'une traduction? Non? Ensuite, nous vous en dirons plus à ce sujet, et souvenez-vous aussi quelques autres mots magiques qui ont beaucoup en commun avec ce sort.


vue d'ensemble

Commençons par quelques informations générales sur ce sort. Il fait référence à la impardonnables et officiellement interdit par le ministère de la Magie. Son application tue instantanément un homme. Pour lui, il n'y a pas contresort, il ne peut donc pas être annulée. Le seul survivant de son utilisation – Harry Potter. « Avada Kedavra » est mentionné à plusieurs reprises dans le livre qui fait le charme d'un des plus célèbres.

Il est intéressant de noter que l'assistant, utilisez instantanément envoyé à Azkaban jusqu'à la fin de ses jours. , Peu osent donc l'utiliser. Exception – Seigneur Lord Voldemort et ses disciples, qui préfèrent tuer leurs ennemis tout ce sort.

Traduction Valeur

Il n'y a pas de consensus sur la signification et la traduction de ce sort est pas. Beaucoup de fans de Harry Potter sont à la recherche de leur propre réponse à cette question.

Pour le plaisir, nous avons essayé d'utiliser les dictionnaires de langue latine, leur recherche dans l'expression « Avada Kedavra. » La traduction de cette phrase, ainsi que des mots individuels, n'a pas été trouvé. Ensuite, nous avons décidé de chercher la réponse à votre question dans les clubs de supporters consacrés aux œuvres de JK Rowling.

Nous avons trouvé deux versions qui peuvent être considérés comme tout à fait véridique et digne d'attention. Certaines sources affirment que la langue araméenne , cette phrase est traduit par « je tue un mot. » Sinon, il y a aussi une traduction de « je tue ma parole. »

De plus il y a un avis que le texte du sort et son nom a été tout à fait inventée par Dzhoan Rouling, par analogie avec la célèbre phrase « Abracadabra ». Mais il n'y a pas de confirmation de cette théorie.

À notre avis, les deux versions ont un endroit pour être. Quant à Rowling, nous ne trouvons pas d'informations sur la façon dont il traduit exactement ce sort et ce qui est réellement son étymologie.

Mentionne dans le livre

Alors, nous allons essayer de comprendre l'étymologie du sort « Avada Kedavra », cela signifie que nous avons trouvé. Maintenant, rappelons-nous que cette expression a été mentionné dans le livre de la série Harry Potter.

Fatal sorts l'auteur commence à nous présenter dans la première partie, racontant l'histoire de la mort des parents de Harry. Mais cet écrivain ne mentionne pas les mots magiques eux-mêmes ou leurs actions.

Avec le sort lui-même, nous rencontrons déjà dans le quatrième livre – « Harry Potter et la coupe de feu. » A propos de ce dit le professeur en classe Moody Défense contre les Arts Sombres. Dans cette partie, nous apprenons non seulement que le « Avada Kedavra » – l'un des trois Sortilèges Impardonnables, mais aussi familier avec la façon dont il fonctionne.

De plus, cette expression se trouve dans les cinquième, sixième et septième livres.

Sort mourir non seulement les parents de Harry, mais aussi son parrain Sirius Black, directeur de Poudlard, la chouette Hedwige et bien d'autres personnages du livre.

Harry Potter lui-même exposer deux fois, mais les deux fois réussi à tromper la mort.

Autre sort impardonnable

Dans le monde, il y a seulement trois Potteriana sort impardonnable sombre, dont l'utilisation a menacé d'emprisonnement à vie à Azkaban. Nous avons déjà vu l'un d'eux – « Avada Kedavra », nous allons discuter brièvement les deux autres.

Le premier – « Doloris » ( « Doloris »), qui se traduit du latin comme « torture ». L'utilisation de ce sort provoque une personne horrible douleur et insupportable. Il a été utilisé dans le livre comme négatif (Lord Voldemort, Bellatrix Lestrange), et les personnages positifs (Harry Potter).

Le second – "Imperious" ( "Empire"), du latin signifie "commande" "commande",. Cette capacité sera et inhiber des sujets humains. Bien que sous son influence, la victime remplit toutes les commandes, ce qui donne un assistant qui l'a quitté.

En troisième lieu, comme nous l'avons dit, – "Avada Kedavra."

Les trois sorts ont plusieurs choses en commun. tout, comme déjà mentionné d'abord, ils sont inexcusables. D'autre part, ils ont été l'un de mes sorts préférés Lord Voldemort et tous ceux qui l'ont servi. De plus, ils représentent aussi les crimes les plus forts et terribles, décrits dans une série de romans sur Harry Potter.